Météo : les Français laissent tomber la bière

En France, la consommation de bière aurait baissé de 30% en 30 ans.

Vous aussi, vous avez laissé tomber le demi, la pinte et le galopin ? Las de la "16", de la "Kro", ou de la "Heinkein" ? Pas même une "Kriek" cerise ? C'est en tout cas le virage qu'ont pris les Français. Les ventes de bières ont chuté en 2011 et elles continuent cette descente avec le mauvais temps du printemps 2012. En avril et en mai, les ventes de bière, produit hautement météo-sensible, ont baissé respectivement de 6 % et de 15 % dans la grande distribution, par rapport à 2011 (baromètre Climpact-SymphonyIri publié par le magazine spécialisé Rayon Boissons).

En 2011, le chiffre d'affaires des bières est en baisse à 2 milliards d'euros, contre 2,3 milliards l'année précédente. En 30 ans, en France, la consommation de bière aurait baissé de 30 %.

La consommation individuelle dans l'Hexagone est de 30 litres par an, loin, loin derrière les Tchèques avec 135 litres par an, les Allemands, 107 litres ou encore l'Autriche avec 106 litres de malt et de houblon consommés en moyenne par an et par habitant. Pas d'inquiétude tout de même pour les producteurs de malt et d'orge : la France est le 1er exportateur mondial de malt et le deuxième d'orge de brasserie.


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.