Covid-19 : 100 millions de cas dans le monde

50 %
Plus de 50% des Français veulent se faire vacciner contre la Covid-19.

Il fallait s’y attendre : le nombre de contaminations par le Sars-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19, étant de plusieurs centaines de milliers par jour, la barre des 100 millions de cas a été franchie le 27 janvier 2021 d'après l’université Johns Hopkins.

100 millions de cas de Covid-19 dans le monde, et une pandémie qui ne faiblit pas

Il aura donc fallu tout juste un peu plus d’un an pour que le virus responsable de la Covid-19 arrive à contaminer plus de 100 millions de personnes. La barre a été franchie le 27 janvier 2021, selon l’université Johns Hopkins. Très précisément, ce sont 100.248.229 cas qui ont été confirmés sur la planète. Toutes les 24 heures, ce sont d’ailleurs toujours plus de 500.000 personnes qui contractent le virus, alors que les campagnes de vaccination commencent à prendre de l’ampleur un peu partout.

Les États-Unis restent, de loin, le pays le plus touché, enregistrant au 27 janvier 2021 plus de 25,4 millions de cas, suivis de l’Inde (plus de 10 millions de cas) et du Brésil (8,9 millions de cas de Covid-19). La situation au Royaume-Uni ne s’améliore pas, et le pays pourrait dépasser la Russie pour devenir le quatrième pays le plus touché du monde, quelques milliers de cas seulement les séparant.

Malheureusement, la maladie aura tué 2,157 millions de personnes, dont pus de 420.000 aux États-Unis. En Europe, c’est le Royaume-Uni qui paye le plus lourd tribut, étant le seul pays européen à avoir dépassé les 100.000 morts, devant l’Italie (86.422) et la France (74.106).

Toujours plus de 20.000 cas par jour en France

Dans l’Hexagone, la situation est relativement stable et inquiétante : selon les données publiées par Santé Publique France (qui divergent un peu de celles de l’université Johns Hopkins), le 26 janvier 2021 ce sont encore 22.086 cas de Covid-19 qui ont été confirmés. La France compte, sur son territoire, 3,079 millions de cas de la maladie depuis le début de la pandémie.

Avec un taux de positivité des tests qui a fortement augmenté depuis le début de l’année 2021 et qui s’établit à 7,1%, et un nombre de personnes en réanimation pour Covid-19 qui est repassé au-dessus de 3.000, le gouvernement semble se diriger vers un nouveau confinement généralisé de la population pour tenter de freiner la pandémie.


A découvrir