Le facteur a stocké près de 600 kilos de courrier... chez lui

6 %
En France La Poste voir le nombre de lettres distribuées baisser de
près de 6% par an.

Si vous vous plaignez que le facteur n’est pas passé, qu’une lettre n’est pas arrivée à destination ou que ce dernier n’a pas sonné à la porte pour vous livrer le colis mais s’est contenté de laisser un avis de passage, vous allez peut-être mettre les choses en perspective avec cette histoire qui vient d’Italie. Un facteur peu consciencieux a conservé des lettres pendant… des années.

Une saisie record dans la province de Vicence

L’affaire a commencé lorsque des volontaires de l’Ecocentre de Berganza en province de Vicence ont découvert 25 caisses de courrier. Des caisses propriété de Poste Italiane, le service postal italien, complètes de leur contenu. Ces 25 caisses venaient d’un garage qui avait été vidé après que son locataire n’a pas payé son dû.

Les volontaires ont donc contacté la police qui est très facilement remontée à l’ancien locataire, un facteur de 56 ans. Lors de la perquisition à son domicile, toutefois, les policiers ne s’attendaient pas à réaliser une saisie historique, la plus importante de l’Histoire de l’Italie concernant du courrier non-distribué.

Près de 600 kilos de lettres jamais distribuées

Le facteur, outre le garage qu’il louait, avait stocké des caisses entières de courrier dans son propre garage et, par manque de place, commençait à les stocker dans son salon. Au total la police a retrouvé 43 caisses propriété de Poste Italiane pour un total de 572,67 kilogrammes. Selon les premiers éléments de l’enquête les lettres correspondent à la période 2010-2017.

L’homme n’a toutefois pas tenté de voler ses victimes : les lettres sont intactes et il n’a même pas fait le tri : avec les lettres d’ordre privé, les communications officielles, les lettres des impôts ou encore les amendes les policiers ont trouvé des prospectus publicitaires, des communications de parti politiques et même les annuaires téléphoniques.

Poste Italiane, qui a récupéré les colis, a assuré que les lettres seront bien rendues à leurs propriétaires.


A découvrir