Un couvre-feu à Bordeaux ?

1.500 EUROS
Le non-respect des règles de couvre-feu à Bordeaux entraînera une
amende forfaitaire de 1.500 euros.

Suite à la prise de parole d'Emmanuel Macron, un couvre-feu à Bordeaux pourrait être instauré.

Emmanuel Macron annoncera les décisions prises au cours du Conseil de défense sanitaire, dont celle d'un possible couvre-feu de nuit. Déjà en zone rouge renforcé, Bordeaux n'échappera pas à un couvre-feu nocturne, possiblement dès 20h. De plus, de nouvelles mesures sanitaires pourraient être en vigueur dès demain.

Bordeaux : un couvre-feu, pour limiter la propagation du virus

Pour limiter la propagation de la Covid-19, la métropoleBordelaise fera certainement face à un couvre-feu, l'une des seules solutions envisageables pour limiter les contaminations et la sur-hospitalisation. En plus du couvre-feu, Bordeaux pourrait également interdire les regroupements et même les réunions de famille. Seuls les motifs importants dérogeraient au couvre-feu à Bordeaux.

Bordeaux : un couvre-feu ou un reconfinement ?

Au lieu du couvre-feu, Bordeaux se verra peut-être reconfiné, étant en zone rouge renforcée depuis déjà un mois. L'économie locale sera une nouvelle fois fortement impactée en cas d'un reconfinement ou juste d'uncouvre-feu à Bordeaux. La métropole Bordelaise redeviendrait déserte, comme elle l'a été en avril dernier.

Bordeaux : un couvre-feu qui perturbera les habitudes

La rue Sainte-Catherine déserte, les restaurants de la place de la Comédie fermés, voilà le nouveau paysage bordelais si ce couvre-feu à Bordeaux est appliqué. Les ballades sur les quais ne seront plus possibles tout comme se tremper les pieds dans le miroir d'eau. Il faudra attendre la fin du couvre-feu à Bordeaux pour retrouver ce dynamisme girondin.

Eugénia Khomyn et Mathieu Bouninneau


A découvrir