Un couvre-feu à 18h inefficace et des textos compromettants. Le 18h du 27 janvier 2021 de PolitiqueMatin.fr

60,4 %
60,4% des Français ne souhaitent pas un troisième confinement.

Un couvre-feu à 18h inefficace et des textos compromettants. Retour sur l'actualité politique du mercredi 27 janvier 2021.

Le Couvre-feu à 18 heures inefficace, Gabriel Attal annonce des mesures

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, s'est exprimé au sujet de la situation sanitaire, mercredi 27 janvier 2021, à la sortie du Conseil des ministres. Gabriel Attal a ainsi déclaré que le couvre-feu généralisé à 18 heures mis en place depuis deux semaines sur l'ensemble du territoire n'avait qu'une efficacité relative. « Le couvre-feu a été annoncé à 18h pour deux semaines mais à ce stade nous sommes proches des deux semaines et son efficacité est relative. Le virus continue à progresser et les variants évoluent à un rythme important. Le maintien du cadre actuel paraît peu probable en effet aujourd'hui. »

Le porte-parole a alors évoqué les différentes options possibles sur lesquelles le gouvernement travaillait, afin de stopper la forte propagation du virus dans le pays et permettre de réduire la pression dans les hôpitaux. « Nous envisageons plusieurs scénarios qui vont d'un maintien du cadre actuel avec le couvre-feu à 18 heures, à ce stade peu probable - jusqu'à un confinement très serré. Le président de la République a demandé des études épidémiologiques et scientifiques complémentaires sur ces scénarios. »

Des textos entre Gérald Darmanin et la femme qui l'accuse de viol dévoilé

Médiarpart a dévoilé mardi 26 janvier 2021, des échanges de sms qu'a eu le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin avec Sophie Patterson, la jeune femme qui l'accuse de viol en 2009. Lors des enquêtes préliminaires, Gérald Darmanin avait déclaré aux juges avoir pris « de la distance » avec la jeune femme. Une version que réfute Médiapart qui publie les échanges de messages entre les deux protagonistes.

On peut ainsi lire plusieurs dizaines de messages dans lesquels l'actuel ministre de l'Intérieur propose à la jeune femme de prendre un dernier verre ou de dîner une dernière fois ensemble avant de se quitter définitivement. Le 27 octobre 2009 : « Libre pour prendre un verre ? Gérald », le 8 décembre 2009 « So, j'aimerais vraiment que tu m'accordes un autre dîner ou un autre verre … je t'embrasse.. ». Des révélations qui ne devraient pas jouer en faveur de Gérald Darmanin.

Marine Le Pen s'insurge face à la volonté de dissolution de Génération identitaire par le gouvernement

Invitée de France Info, mercredi 27 janvier 2021, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen est revenu sur la volonté de Gérald Darmanin de faire dissoudre le mouvement d'extrême droite Génération identitaire après ses actions anti-migrants dans les Pyrénées.

Marine Le Pen s'est montrée choquée de cette volonté du ministre « Ce qui scandalise M. Darmanin doit faire l'objet d'une dissolution ? Ça, ce n'est pas l'État de droit » a-t-elle déclaré. La leader du RN a ensuite mis en garde le ministre : « Attention que le ministre de l'Intérieur ne torde pas le droit, les grandes libertés publiques parce qu'il n'apprécie pas tel ou tel aspect. Il y a des tas d'associations que je n'apprécie pas, dont les actions me choquent et je ne réclame pas leur dissolution ».

Le commandant des réserves de la police nationale veut la rendre opérationnelle

Actuellement en France, les réservistes de la police nationale, issus de la société civile, n'ont pas la possibilité de porter une arme ou bien encore l'uniforme. Une situation que le commandant des réserves, Stéphane Folcher veut changer en rendant ces dernières opérationnelles. Le commandant explique sa vision du projet : « L'idée serait de transformer cette réserve civile en une vraie réserve opérationnelle, en s'inspirant du modèle de la gendarmerie, qui a fait ses preuves. Au-delà du changement sémantique, il s'agit de mettre sur pied une structure à la hauteur de notre institution, aujourd'hui forte de 145.000 hommes, et de prendre toute notre place au sein de la garde nationale qui regroupe aussi la gendarmerie et les forces armées. »

Un projet soutenu par « le premier flic de France », le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui préconise la création d'un contingent de 30.000 policiers « réservistes ». Une initiative qui selon Stéphane Folcher permettra de « rouvrir les portes de la police à toutes les strates de la société, des étudiants aux boulangers en passant par les avocats, les ouvriers ou les commerciaux. »

Christophe Castaner estime que l'expression « 66 millions de procureurs » ne visait pas les Français

L'ancien ministre de l'Intérieur et actuel président du groupe parlementaire LREM, Christophe Castaner est revenu sur l'expression, « 66 millions de procureurs », employée par le Président Emmanuel Macron. Invité de France Inter, mercredi 27 janvier, Christophe Castaner a estimé que cette expression ne visait pas les Français. Mais alors, si ce ne sont pas les Français, qui sont ces « 66 millions de procureurs » ?

Le patron des députés de la majorité présidentielle estime que les propos d'Emmanuel Macron avaient été mal interprétés. Dans le contexte, le président de la République, « parlait à des chercheurs qui chaque jour œuvrent pour trouver des voies du progrès, des solutions scientifiques, de l’innovation. Et il leur a dit que le droit à l’erreur était consubstantiel à la recherche. (...) Et donc son propos ne visait pas l’ensemble des Français ».


A découvrir