Covid-19 : Fin du masque en tissu artisanal, les autres masques autorisés

70 %
Les masques en tissu de catégorie 2 (UNS2) filtrent 70% des
particules.

L'heure de la disgrâce a sonné pour les masques en tissu fabriqués pour faire face au Covid-19. Le variant du coronavirus étant particulièrement virulent, Olivier Véran, qui a suivi les recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP) a recommandé aux Français,  le 21 jnvier 2021, « de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi ». Les autres masques, dont ceux en tissu de catégorie 1, restent autorisés en revanche. 

Fin du masque en tissu artisanal

Comme elles ont tourné à plein régime les machines à coudre lors du premier confinement ! Et pour cause, face à la pénurie de masques chirurgicaux et de blouses, une armée de petites mains professionnelles ou amateurs a cousu nuit et jour des masques en tissu. Ainsi, sont néées de belles initiatives comme celle d'Over the blouses. Neuf mois plus tard, ce précieux travail qui a permis d’équiper dans l’urgence des soignants et des particuliers ne servira bientôt plus à rien : Olivier Véran a appelé à ne plus les utiliser.

Le jeudi 21 janvier 2021, le ministre de la santé a appelé les Français à ne plus porter de masques cousus main même ceux qui ont été fabriqués à partir du patron fourni par de l’Afnor, l'agence française de normalisation. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) « recommande aux Français, et c’est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi » déclaré sur TF1 Olivier Véran. Idem pour les masques en tissu de catégorie 2 (UNS2) qui filtrent 70% des particules.

Masque en tissu de catégorie 1, chirurgicaux et FFP 2 autorisés

Attention, tous les masques en tissu ne sont pas bons à retourner dans un tiroir ! Ceux qui appartiennent à la catégorie 1 et que l’on peut acheter en pharmacie sont suffisamment filtrant (90%) pour lutter contre le Covid-19 et son variant, particulièrement virulent. Il faudra donc bien regarder sur l’emballage à quelle catégorie appartient votre masque en tissu, la prochaine fois que vous en achèterez un. Cette disposition a été détaillée dans un décret publié le vendredi 22 janvier 2021.

Concernant les masques chirurgicaux, et les FFP2, ces derniers étant plus filtrants que les masques en tissu, il est bien évidemment toujours possible d’en porter. Autre nouvelle du côté des gestes barrières, la distance d’un mètre qui était préconisée entre les personnes est passée à deux mètres. Reste à savoir si ces mesures suffiront pour freiner la propagation du Covid-19. En Allemagne on a pris des mesures encore plus fermes en imposant les masques FFP2 dans les transports publics bavarois.


A découvrir