Reprise, croissance... et si on y croyait ?

2 %
Selon l'OCDE la zone euro pourrait connaître 2% de croissance en 2016.

L'OCDE a déclaré que "les indicateurs avancés montrent de premiers signes d’inflexion positive de la croissance en Zone Euro". En clair, la reprise s'annonce en 2015. Nous sommes lundi 9 février, et on a tous besoin d'y croire. Voilà les meilleures raisons qu'on ait trouvées.

Les baisses conjointes de l'euro et du pétrole + politique monétaire accommodante de la BCE apportent enfin un peu d'oxygène à l'économie européenne... et les chiffres s'en ressentent : l'UE table à présent sur une croissance de 1,7% cette année. En novembre, elle n'anticipait que 1,5%. Mieux : on arriverait presque à 2% en 2016. Du jamais vu depuis 5 ans.

Le plus beau ? Même en France, ça frémit ! Les chiffres publiés aujourd'hui par la Banque de France confirment que nous sommes dans les clous pour atteindre le 1% de croissance prévu cette année.

1% ça vous paraît quand même un peu minable ? Ok, mais 1) Tenir ses objectifs de croissance (ce qui a l'air d'être le cas) c'est déjà bien. Jamais, depuis le début de la crise (2008), la France n'y est parvenue 2) 1% c'est 3x plus que ce que nous avons connu en 2012 et en 2013 et 2,5x plus qu'en 2014. #passimal

On reste calme : il est généralement admis (loi d'Okun) qu'au-dessous de 1,5% de croissance, l'économie française ne crée pas d'emplois

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off


A découvrir