Croissance : 1,9 % en France en 2017 selon l'Insee

1,7 %
L'Insee table déjà sur une croissance minimum de 1,7 % pour 2018.

Si la note publiée par l’Insee le mardi 19 décembre 2017 prévoit que les ménages français vont payer plus de 4,5 milliards d’euros d’impôts et taxes de plus en 2018, elle apporte malgré tout une bonne nouvelle. L’Institut relève une nouvelle fois sa prévision de croissance pour l’année 2017 et laisse présager une année 2018 qui se porterait plutôt bien et pourrait battre des records.

La croissance au plus haut depuis 2011 en France

La première bonne nouvelle de l’Insee sur le front de la croissance de la France concerne l’année 2017 : pour la deuxième fois la prévision de croissance du pays a été relevée. L’Insee tablait initialement sur une croissance de 1,6 % en 2017 mais désormais elle s’attend à 1,9 %. Une prévision très optimiste par rapport à celle de Bruxelles qui ne s’attend que à 1,6 % de croissance pour l’Hexagone.

Si l’Insee se révèle avoir raison, l’économie française se porterait alors plutôt bien : la France n’avait pas connu une telle croissance depuis 2011, soit avant que l’effet de la crise économique mondiale de 2008 ne frappe de plein fouet l’Hexagone. Et ce n’est pas fini.

2018 s’annonce bien selon l’Insee

Pour ne rien gâcher à cette bonne nouvelle sur le front de la croissance du pays, l’Insee prévoit deux premiers trimestres 2018 très positifs : 0,5 % pour le premier et 0,4 % pour le second. De quoi permettre à l’Insee d’annoncer dès ce mois de décembre 2017 une prévision de croissance pour 2018 qui s’établirait a minima à 1,7 %.

C’est en effet « l’acquis de croissance » annoncé par l’Insee pour juin 2018. L’acquis de croissance est tout simplement le niveau de croissance en cas de croissance nulle sur les trimestres suivants jusqu’à la fin de l’année. En somme : si la croissance du premier et du deuxième trimestres est bien du niveau annoncé, soit 0,5 % et 0,4 %, et que la croissance du deuxième et du troisième trimestre est nulle alors la France aura, sur l’année 2018, connu une croissance de 1,7 %.

Or il est peu probable que la croissance va s’arrêter d'un coup en juin 2018 à moins qu’un événement mondial majeur ne survienne.


A découvrir