Le crowfunding est-il vraiment avantageux pour les investisseurs ?

63% des projets ont un montant inférieur à 3 500 euros.

En français, le crowfunding est ce que l'on appelle le financement participatif. Il en existe de plusieurs sortes et il peut apporter certains avantages aux entrepreneurs, comme aux investisseurs. Quels sont donc ces avantages ? Et comment en profiter ?

 

Les avantages du crowfunding pour les créateurs d'entreprise


Il n'est pas toujours facile de trouver des investisseurs, même si l'on pense avoir une idée révolutionnaireEn ce sens, le crowfunding est un excellent moyen pour les entrepreneurs de se faire connaître en présentant leur projet à des investisseurs potentielsCes dernières années, de nombreux produits d'usage courant ont pu voir le jour grâce à ce système.

 

Sur les plateformes spécialisées en crowfunding, les investisseurs sont de plus en plus nombreux et du coup, les entrepreneurs le sont également. Internet favorise évidemment beaucoup ce type de recherche d'investissement : les créateurs déposent un dossier complet en ligne, en décrivant leur projet le mieux possible, et les futurs investisseurs peuvent les consulter en quelques clics. Il n'y a donc, pour ainsi dire, plus aucun intermédiaire entre les deux partis, ce qui permet de financer un projet, une idée ou même de démarrer une petite entreprise en réduisant les coûts au maximum.

 

Et pour les investisseurs ?

 

Premièrement, le crowfunding permet d'investir des sommes modestes, si on le compare à certains autres types d'investissements pas toujours accessibles à tous. On peut tout à fait démarrer avec quelques dizaines, ou quelques centaines d'euros (cela va dépendre de la plateforme sur laquelle on participe).

Deuxièmement, cela permet de porter un autre regard sur l'investissement : il se forme une véritable communauté autour de chaque projet.

Autre intérêt pour l'investisseur : l'embarras du choixPeu importe le domaine dans lequel vous souhaitez investir (science, art, inventions...) vous trouverez beaucoup de projets, très différents les uns des autres.

L'objectif de ce type d'investissement peut-être par exemple de récupérer une part des futurs bénéfices sur la vente du produit présenté dans le projet (si celui rencontre du succès, cela peut donc générer des gains importants).

Mais il y a aussi des systèmes de « prêt » : le prêteur récupère alors l'argent investi au départ, plus une commission. C'est ce que l'on appelle le « peer-to-peer lending ».

Enfin, vous pouvez aussi être récompensé de votre participation en nature.

 

Vous pouvez aussi bien vous rendre sur des plateformes généralistes (http://www.kisskissbankbank.com/, http://fr.ulule.com/ ) que sur des plateformes spécialisées dans certains types de projets (par exemple, http://fr.lab.gamesplanet.com/ est spécialisée dans la création de jeux vidéo).

 

N'y a-t-il aucun risque ?

 

Si vous avez déjà investi, vous le savez : les risques sont présents dans n'importe quel type d'investissement, même s'ils sont réduitsDans le cas du crowfunding, il y a toujours le risque que le produit ne fonctionne pas auprès du public (dans le cas du financement de projet). Dans ce cas, vous aurez perdu votre investissement de départ, et vous n'aurez aucune compensation financière (ni d'aucune sorte, d'ailleurs.) C'est pourquoi vous devez investir de petites sommes si cela vous intéresse.

 

Le mot de la fin...

 

Alors que penser du crowfunding ? C'est vrai, c'est une méthode originale d'investir. Pourtant, il faut avouer que les produits qui auront un succès « planétaire » seront plutôt raresSi vous voulez vous lancer dans l'investissement, choisissez d'autres systèmes plus rémunérateurs (sauf bien sûr si vous avez un « coup de cœur » pour un projet en particulier. Mais soyez toujours conscient des risques que vous prenez).

Si les créateurs d'idées nouvelles ont tout à y gagner, ce n'est pas vraiment le cas pour ceux qui veulent investir sur le long terme en générant régulièrement des profitsCela peut toujours apporter un peu de diversification au portefeuille d'investissement, mais il faut alors que celui-ci soit déjà correctement équilibré, car la rentabilité du crowfunding est assez limitée.


A découvrir

Sylvain March

Trader Indépendant depuis 2008, Sylvain March est rédacteur financier pour différents journaux économiques.

Il a voyagé 2 ans autour du monde avec son portable sous le bras, en passant ses ordres à la terrasse des cafés.
Revenu en France, il est devenu formateur en Bourse pour partager son expérience, et propose sur son blog des formations simples et concrètes pour devenir meilleur investisseur.

Découvrir son blog de bourse ici : www.en-bourse.fr