Gérald Darmanin soutient Nicolas Sarkozy et Blanquer lanceur d'alerte. Le 18h du 2 mars 2021 de PolitiqueMatin.fr

20 %
20% des Français disent avoir de Gérald Darmanin une image positive.

Gérald Darmanin soutient Nicolas Sarkozy et Blanquer lanceur d'alerte. Retour sur l'actualité politique du mardi 2 mars 2021.

Nicolas Sarkozy soutenu par Gérald Darmanin

La condamnation de Nicolas Sarkozy dans le cadre des affaires dite des écoutes a fait couler beaucoup d'encre et entraîné de nombreuses réactions de la part des politiques de toutes parts. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, apporte son soutien l'ancien président, s'attirant les foudres de la gauche.

Lors d'un déplacement à Alès, le ministre a déclaré : « Chacun sait l'affection, le respect que j'ai pour Nicolas Sarkozy, qui a été un grand président de la République, et qui, en ces moments difficiles, a évidemment mon soutien amical ». Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir les politiques de gauche.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure s'est contenté d'un sec mais efficace « Sans commentaire ». Du côté des EEVL, Sandra Regol dénonce la différence de traitement médiatique : « En France, si vous êtes condamné mais que vous avez du pouvoir, vous êtes donc soutenu par un ministre du gouvernement. Deux poids, deux mesures. Encore et encore ».

Jean-Michel Blanquer lanceur d'alerte sur les questions raciales à l'université

Invité de France Inter, mardi 2 mars 2021, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, s'est exprimé au sujet des questions raciales à l'université. Il a estimé être une sorte de lanceur d'alerte sur le sujet.

« Ce qui est certain, c'est que le phénomène a pris de l'ampleur, il est souhaitable d'être un peu lanceur d'alerte sur ce sujet, ce que j'ai finalement peut-être été un peu en disant ce que j'ai dit et je crois que c'est important ».

Marine Le Pen souhaite le retour politique de Nicolas Sarkozy 

La présidente du Rassemblement national et candidate à la présidentielle, Marine le Pen, a réagi mardi 2 mars 2021 sur Europe 1 à la condamnation de Nicolas Sarkozy. Marine Le Pen estime que « la conversation entre un avocat et son client est sacrée (…) je pense qu'il en va de la bonne administration de la justice mais aussi de la démocratie ». La candidate a également critiqué la juridiction saisie dans cette affaire estimant qu'elle était devenue « le parquet de l'opposition ».

Sur un autre sujet, Marine Le Pen a déclaré que malgré la condamnation, « Si Nicolas Sarkozy souhaite être candidat à la présidentielle, il doit l'être, il devrait l'être malgré la condamnation dont je rappelle qu'elle n'est pas définitive » encourageant le retour en politique de ce dernier.

François Asselineau placé en garde à vue pour harcèlement sexuel et agression sexuelle

Selon une information du Point, l'ancien candidat à l'élection présidentielle, François Asselineau, a été placé en garde à vue pour être auditionné pour des faits de harcèlement moral, harcèlement sexuel et agressions sexuelles.

François Asselineau clame son innocence et dénonce de son côté un « tissu de mensonges et de calomnies, des boules puantes » dans le seul but de lui nuire avant la présidentielle de 2022.


A découvrir