Davantage de toilettes dans les transports en commun à Paris

100
Le nombre de toilettes dans les stations de métro va passer de 48 à
100.

Demain, les usagers des transports en commun franciliens devraient trouver plus facilement des toilettes. Ile-deFrance Mobilités (IDFM), qui supervise le réseau à Paris et dans la région parisienne, va investir plusieurs millions d'euros dans la construction de ces installations indispensables au bien-être de tous.

Tous les Parisiens ont au moins une anecdote horrible à raconter sur la propreté parfois douteuse du métro, des bus, tramways ou des RER du réseau francilien. 66% des usagers des transports en commun à Paris et en région se disent satisfaits de la propreté dans les véhicules, selon une enquête de satisfaction des voyageurs. Ils sont 80,1% à le dire des stations. Autant dire que l'IDFM a du pain sur la planche dans ce domaine. C'est pourquoi l'organisme votera ce mardi 9 octobre pour un budget de 85 millions d'euros par an consacré à la propreté du réseau francilien.

Opérations de nettoyage

Les rondes de nettoyage dans les stations et dans les gares vont se multiplier dans les prochaines semaines, mais ce n'est pas tout. Selon Le Parisien, une bonne partie de cette enveloppe sera consacrée à la construction de toilettes. Il y en a 48 à l'heure actuelle répartie dans 16 stations de métro : elles sont présentes tout le long de la ligne 14, ainsi qu'à Cluny-la-Sorbonne sur la ligne 10, à Concorde (12) ou encore à Trocadéro (6). L'objectif est de passer à 100 toilettes ; 20 stations de métro existantes seront équipées, plus 28 stations issues des prolongements de ligne.

Des efforts propreté pour le RER

Il y a aussi des efforts à faire du côté des gares du RER. La SNCF va voter à son tour un programme qui équipera de toilettes les stations des lignes enregistrant plus de 10 000 passagers, ainsi que celles qui sont situées en bout de ligne ou à plus de 40 minutes de toilettes publiques. La SNCF compte construire ces installations dans 180 gares, au rythme de 30 par an. L'investissement est compris entre 150 000 et 200 000 euros par installation.  


A découvrir