Quand les décideurs s'inspirent des moines (1/8)

BONNES FEUILLES
« Quand les décideurs s'inspirent des moines - 9 principes pour donner
du sens à votre action », un ouvrage de Sébastien Henry.

« Les moines passent souvent plus de temps à prier ou méditer qu'à toute autre activité, y compris dormir. En combinant les temps de prière ou de méditation solitaire avec les temps de pratique en commun, ceux-ci peuvent atteindre jusqu'à cinq ou six heures par jour, voire beaucoup plus dans les sessions intensives du monachisme zen japonais.

Prières et méditations rythment leurs journées aussi sûrement que les imprévus rythment les vôtres. C'est grâce à ces temps de prière et de méditation qu'ils vont, jour après jour, avancer vers leur idéal spirituel. […] L'objectif est de se centrer le plus souvent possible sur ce qui représente l'essentiel : la relation à Dieu pour les moines chrétiens, la réalisation de sa vraie nature ou la pleine conscience pour les moines bouddhistes. […]

Aborder la prière et la méditation dans un ouvrage destiné à des décideurs de tous horizons est délicat, car il s'agit d'activités qui paraissent éloignées de l'action et du quotidien, et qui sont aussi étroitement liées aux convictions personnelles les plus profondes. Pour certains, le seul mot de prière crée un agacement ou un rejet. Pour d'autres, c'est la méditation qui provoque un certain malaise.

Sans être pratiquant d'une religion instituée, ou même croyant, un enseignement important se dégage tout de même de la discipline des moines. Il concerne l'usage du temps et la capacité à prendre des moments de recul réguliers, dans une journée, pour se recentrer sur « l'essentiel derrière l'important ».

Cela demande une discipline certaine, pour laquelle le moine reçoit un soutien constant. Pour vous, dirigeants et managers en entreprise, aménager de tels temps au milieu d'une journée engagée dans l'action ressemble à un mur infranchissable.

Mais imaginez un instant l'envers de ce mur : un recentrage quotidien sur « l'essentiel derrière l'important » qui ne va pas compromettre votre capacité à agir mais au contraire la fortifier. L'expérience des moines offre des enseignements très riches dans ce domaine.

Temps de réflexion

Prenez quelques minutes pour imaginer vos funérailles. Votre corps repose au milieu de la pièce, dans un cercueil. Autour de vous sont rassemblés tous vos proches, famille et amis. Regardez leur visage un à un. Imaginez ce qu'ils disent de vous. Votre vie est terminée. C'est le moment de faire un retour sur ce que vous en avez fait.

Se sentir à proximité de la mort est une pratique spirituelle que l'on retrouve à la fois dans la famille bénédictine et dans le bouddhisme. Ce n'est pas vu comme un signe de morbidité malsaine, mais comme une condition pour vivre au plus près de l'essentiel. (Pour les dirigeants, cette pratique favorise aussi une réflexion toujours utile sur ce qui se passerait s'ils venaient à disparaître subitement. Elle incite à tout mettre en place pour que la pérennité de l'entreprise soit assurée.)

Prenez le temps de remplir les deux champs ci-dessous, en distinguant ce qui aura été essentiel et ce qui aura été important dans votre vie.

Ce qui aura été essentiel

.............................. .............................. .............................. .............................

Ce qui aura été important

.............................. .............................. .............................. .............................. »

 Pour lire la suite, cliquez ici

Extrait du chapitre 4 – Prière et méditation – de l'ouvrage :

couv-livre-moines-sebastien-henry

« Quand les décideurs s'inspirent des moines - 9 principes pour donner du sens à votre action »

de Sébastien Henry

Collection: Stratégies et Management, Dunod

2012 - 264 pages - 140 x 220 mm

EAN13 : 9782100572588 - Prix TTC France 22,90 €


A découvrir

Sébastien Henry

Diplômé de l'Essec, Sébastien Henry, 40 ans, a vécu une dizaine d'années en Asie où il a créé une entreprise spécialisée dans l'accompagnement des managers. Il est l'auteur de « Emotional intelligence and leadership in Asia » publié chez Wiley et parle 6 langues, dont le chinois et le japonais.

Il vient de publier « Quand les décideurs s'inspirent des moines » aux éditions Dunod.