La stupidité économique expliquée par le foot

Seuls 17% des pénaltys sont tirés tout droit alors que statistiquement
il s'agit là du choix le plus logique pour marquer.

En prenant l'exemple des penalty, le Business Insider nous explique l'irrationalité des décisions de politique économique. Assez génial.


Dans les compétitions de 1ère division, un tireur de penalty a 75% de chances de marquer un but. Bien, mais peut mieux faire.

Comment ? Si, au lieu de tirer sur les côtés, il vise au centre. Les statistiques sont formelles : le goal va plonger à 57% du côté opposé au pied avec lequel le tireur shoote, à 41% du même côté... et ne restera au centre que dans 2% des cas. Or, 83% des penalty sont tirés, non pas au centre, mais vers un des deux côtés du but ! Dingue, non ?

Pourquoi ? Parce que ne pas faire comme les autres équivaut à prendre un risque personnel énorme. Vous tirez selon les règles (vers les côtés) et votre but est arrêté : on ne vous reprochera pas grand chose. Vous tirez de manière hétérodoxe (au centre) et vous ne marquez pas : on ne vous pardonnera jamais !

Résultat ? Vous choisissez ce qui minimise les risques pour vous, en sachant parfaitement que la décision maximisant l'intérêt général (les chances de victoire de l'équipe) est différente de celle que vous prenez. On a rarement vu une explication aussi limpide des décisions de politique économique en France depuis 30 ans.

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off


A découvrir