Défense : l'Etat met 2 milliards sur la table pour de nouveaux Rafale

2 MILLIARDS €
Le nombre de Rafale F4 commandés n'est pas encore connu, mais le
contrat devrait atteindre près de 2 milliards d'euros.

La ministre de la Défense Florence Parly, en visite dans l'usine Dassault de Mérignac le lundi 14 janvier, a annoncé une nouvelle commande d'avions de combat Rafale, pour un montant de près de 2 milliards d'euros.

L'Etat passe commande de Rafale F4 pour 2 milliards d'euros

Première commande pour Dassault Aviation en 2019 : la France va acheter plusieurs avions de combat, à livrer à partir de 2023. L'annonce a été faite par Florence Parly, la ministre de la Défense, en visite à l'usine d'assemblage des Rafale de Dassault Aviation, à Mérignac (Gironde), dans un entretien à Sud Ouest publié le 13 janvier.

Si le nombre de Rafale F4 commandés n'est pas encore connu, le contrat devrait atteindre près de 2 milliards d'euros. Selon la ministre, ces avions devraient « maintenir la supériorité des forces aériennes dans des espaces de plus en plus contestés ». Ce modèle, dévoilé en 2017 lors du salon du Bourget, est un appareil connecté capable de mener des combat en réseau grâce à des données directement issus des satellites militaires de dernières génération

Une bonne nouvelle pour l'usine de Mérignac et pour l'aviation française

Cette commande est une excellente nouvelle pour l’usine d’assemblage de l'appareil de Mérignac, qui emploie 1 400 personnes. Pour rappel, le programme Rafale F4, qui succédera à la version F3R, avait été annoncé en mars 2017. Il devrait démarrer en 2023. Lors de sa visite, la ministre a également rappelé que 30 Rafale F3 ont déjà été commandés. Trois ont déjà été livrés en 2018, les autres le seront entre 2027 et 2030.

Et la ministre des Armées de conclure : « C'est un investissement nécessaire pour assurer la compétitivité du Rafale à l'exportation au cours des prochaines décennies et pérenniser l'ensemble de la filière de l'aviation de chasse. »


A découvrir