Toute occasion est bonne pour se déguiser

150 MILLIONS €
Le marché du déguisement pèse, en France, 150 millions d'euros.

Carnaval est passé depuis quelques semaines déjà mais ce n’est pas une raison pour ne pas se laisser tenter par un déguisement : les occasions pour en porter un sont nombreuses et variées et il est évident que les Français en sont friands. Pour preuve : le marché du déguisement ne semble aps connaître la crise alors que l’ensemble de l’économie commence à peine à sortir la tête de l’eau.

Le déguisement : une dépense incontournable

Que ce soit pour Carnaval, pour Noël (et son éternel déguisement de père Noël), pour une fête entre amis ou encore pour Halloween, la fête déguisée majeure aux États-Unis qui, malheureusement, n’est pas autant fêtée en France qu’elle ne l’est outre-Atlantique, le déguisement continue de faire rêver petits et grands.

On en trouve pour tous les prix et, surtout, partout : autant dans des boutiques physiques, qui se font de plus en plus rares, que sur Internet sur des sites spécialisés tels que Andgy qui propose déguisements et articles de fêtes. Si le simple accessoire commence à 1 euro voire moins, certains déguisements sont toutefois de véritables œuvres d’art et peuvent coûter plusieurs centaines d’euros. Mais en moyenne les Français dépensent entre 25 et 50 euros pour les déguisements.

Le Cosplay : le déguisement « Do It Yourself »

Une autre tendance, qui vient cette fois d’Asie, est bien évidemment le Cosplay. Depuis des années désormais les amateurs de dessins animés et mangas japonais se déguisent comme leurs personnages favoris et en imitent aussi les chorégraphies lors de conventions dédiées à la culture geek et japonaise.

Malheureusement pour les vendeurs et les boutiques de déguisements, ces fans ne leur rapportent pas grand-chose en termes de chiffre d’affaires : le Cosplay ce sont avant tout des déguisements fait à la main par les cosplayers aux-mêmes, même si des boutiques spécialisées existent. Mais la grande majorité ne participe pas au marché qui pèse, en France, tout de même 150 millions d’euros.


A découvrir