Huit délits avant l'heure du déjeuner

2 %
En 2019, la croissance des Etats-Unis avait été de 2%.

Les autorités américaines de tous bords travaillent dur à saper leur propre société. Il y aurait une solution simple… mais elle ne sera sans doute jamais appliquée.

Leurs droits sont rognés lentement mais sûrement à domicile, mais cela n’empêche pas les Américains d’envoyer leurs hommes de main « protéger la liberté » dans d’autres pays – en Afghanistan, par exemple (sans parler de plusieurs dizaines d’autres pays où leurs forces armées se tiennent prêtes)…

Démocrates ou républicains, comme nous l’avons vu hier, travaillent à miner le socle de la société américaine.

Ils veulent faire la police en matière de commerce privé (dicter aux consommateurs américains où acheter des biens… et aux entreprises US avec qui elles peuvent faire affaire)… Ils utilisent même des sanctions pour contrôler le commerce entre deux nations souveraines étrangères (interdisant le commerce avec n’importe quel pays que les Etats-Unis n’apprécient pas).

Ils ont des contrôles aux frontières… des contrôles monétaires… des scanners corporels et des papiers à présenter… des hommes en armes et des comptables – tous là pour faire en sorte que les étrangers restent à leur place.

Ensuite, quand les foules à domicile commencent à donner des signes d’irritation, ils suggèrent de faire rentrer les troupes aux Etats-Unis – sans doute pour faire aux USA ce qu’ils ont fait à l’Irak.

Tout ça est à donner le vertige… avec autant d’idioties, autant d’illusions, autant d’absurdités, que nous avons beaucoup de mal à suivre le rythme.

Et il y a des dizaines d’agences et de départements… et des centaines de milliers de fédéraux… qui essaient de s’assurer que personne ne s’en tire en faisant quelque chose qu’ils n’ont pas approuvé.

Combien de lois ?

Aujourd’hui, personne ne sait précisément combien il existe de lois et de réglementations aux Etats-Unis. Lorsque les lois fédérales ont été compilées dans les années 1980, elles remplissaient déjà 50 volumes et plus de 23 000 pages.

Récemment, nous avons vu que le nombre d’infractions fédérales était estimé à 300 000 – et on ne parle là que des lois ayant des sanctions pénales. Un Américain moyen commet tous les jours huit délits sans le savoir – avant même l’heure du déjeuner.

C’est l’une des raisons évidentes pour lesquelles autant de gens sont brutalisés voire tués par la police : il y a trop de crimes, trop de criminels… et trop de gens essayant de les mettre en prison.

C’est aussi la raison évidente pour laquelle l’économie US ralentit : on consacre trop de temps et de ressources à donner des ordres aux gens.

Enfin, c’est une raison évidente à la nervosité des gens… prêts à entrer en guerre les uns contre les autres. Le « système à deux systèmes », où un groupe obtient 33 fois plus de fausse monnaie que l’autre – est corrompu et injuste.

Une solution simple

Evidemment, la solution est simple. Il faut couper les vivres à la police – la police de la pensée, les yakafokon du Covid-19, les preux des relations raciales, les combattants de la liberté à l’étranger, la Réserve fédérale et ses troupes de choc anti-libre-échange, les imposeurs de sanctions, les partisans de la guerre commerciale, la police anti-drogue, les flics anti-pauvreté… et ainsi de suite. Qu’ils reviennent à une taille acceptable.

Ici, nous faisons une pause… et reprenons notre souffle.

Cela, bien entendu, n’arrivera jamais… pas tant que la fausse monnaie coule à flots. C’est cette richesse frauduleuse qui soutient désormais les sapeurs et leurs si nobles causes – qu’il s’agisse de mettre fin au racisme institutionnel… de maintenir les troupes sur le terrain… ou de fournir aux riches (par le biais de gains boursiers) des milliers de milliards de dollars de richesse qu’ils n’ont pas gagnée.

C’est la Fed qui maintient en fonctionnement cette opération de sape. Qu’on lui coupe les vivres… le plus vite possible.

Pour plus d'informations et de conseils de ce genre, c'est ici et c'est gratuit


A découvrir