Deliveroo cesse de livrer ses repas en Allemagne

50000
Deliveroo collabore avec 50 000 livreurs et autant de restaurants.

Deliveroo a décidé de quitter l'Allemagne, en ne laissant que quelques jours à ses livreurs pour se retourner. Un coup de tonnerre dans le secteur de la livraison de repas.

La plateforme britannique Deliveroo, un des leaders du marché de la livraison de repas, a décidé de quitter l'Allemagne quasiment sans préavis. La fermeture du service aura lieu le 16 août. L'entreprise indique sa volonté de recentrer ses ressources et ses investissements dans d'autres pays en Europe et dans la région Asie Pacifique. Outre Rhin, Deliveroo subissait notamment la concurrence de Lieferando, une filiale du néerlandais Takeway. Depuis plusieurs mois, le groupe britannique s'interrogeait sur son avenir en Allemagne, évoquant un redéploiement en fin d'année, voire la fermeture du service dans une dizaine de villes.

Forte concurrence

Finalement, Deliveroo a choisi la solution la plus radicale. Laissant sur le carreau ses coursiers qui ont été prévenus quelques jours seulement avant la cessation de l'activité. Pour continuer à gagner leur vie, ils devront donc se tourner vers d'autres services. Deliveroo n'exploitant que des indépendants et des freelance, pas besoin de licenciements en bonne et due forme. Néanmoins, l'entreprise assure les coursiers de son « soutien » et a surtout prévu des « packages » de dédommagement, non seulement pour les livreurs mais aussi pour les restaurants partenaires.

Compensations pour les coursiers

Les compensations financières prévues par Deliveroo sont encore inconnues. Mais certains livreurs pourraient être amenés à porter l'affaire en justice afin d'obtenir davantage de compensations en raison de la fin brutale de l'activité. Le secteur de la livraison de repas est en plein bouleversement : Takeaway et Just Eat ont ainsi décidé de fusionner.


A découvrir