Des Italiens déposent la marque "Steve Jobs" à la barbe d'Apple

1000 MILLIARDS $
Apple pourrait être la première entreprise au monde à dépasser le
seuil de 1000 milliards de dollars de capitalisation.

Apple est un géant. Mieux : c’est LE géant puisqu’il s’agit de l’entreprise avec la capitalisation boursière la plus élevée du monde, 875,76 milliards de dollars, devant Google. Une entreprise que la Commission Européenne elle-même a dû mal à faire plier comme l’a prouvée l’affaire des aides d’État irlandaises et de l’optimisation fiscale pour 13 milliards d’euros. N’y a-t-il donc personne qui puisse se frotter à Apple ?

Les Napolitains le peuvent… et l’ont fait. Deux jeunes entrepreneurs ont en effet gagné une de ces batailles perdues d’avance contre le géant de Cupertino.

Et « Steve Jobs » devint une marque napolitaine

Steve Jobs, historique fondateur d’Apple et figure mythique de l’entreprise, est décédé en 2011. Dès l’année suivante deux entrepreneurs de Naples, Vincenzo et Giacomo Barbato, ont trouvé une faille dans les dépôts de marque d’Apple : la firme de Cupertino n’a pas pensé à déposer le nom de son fondateur en tant que marque.

Ni une ni deux, les deux frères se sont engouffrés dans la brèche et ont déposé en 2012 la marque « Steve Jobs » auprès de l’EUIPO, l’Office Européen de la Propriété Intellectuelle. Inutile de dire qu’à Cupertino quelques alertes ont sonné : quelqu’un avait osé toucher au nom du feu Steve Jobs et le déposer comme marque.

Cupertino a donc envoyé aux deux frères, alors designers de vêtements, une flopée de documents sur Apple, Steve Jobs, l’histoire de l’entreprise… Apple attaque bien évidemment le dépôt de marque en justice et tente de faire annuler le tout.

Apple perd, Naples gagne

Malheureusement pour Apple, l’EUIPO n’a pas été du même avis que le géant de Cupertino : la demande d’Apple a tout simplement été rejetée ce qui a validé définitivement le dépôt de la marque pour les deux frères napolitains. C’était en 2014.

L’EUIPO valide également le logo de l’entreprise qui présente un J « mordu » qu’Apple a estimé être trop proche de sa pomme mordue connue dans le monde entier. Pour l’EUIPO, l’argument est invalide : un J est une lettre et non un fruit donc la morsure n’est pas réellement une morsure. C’est donc un échec cuisant pour Apple.

Depuis 2014n grâce à leur marque Steve Jobs, les deux frères multiplient les partenariats et continuent de déposer la marque à l’étranger, un pays après l’autre. Peut-être qu’un jour ils auront le culot de proposer un partenariat à Apple ?


A découvrir