La trop longue liste des désastres européens

6,3 %
L'éolien a représenté 6,3% de la production d'électricité en France en
2019.

BESTOF ETE 2021 : Article initialement publié le 29 mars 2021

Le Covid est sans doute le loupé de trop.

Covid, changement d’heure, frontières, pêche, recherche scientifique, agriculture, éoliennes, dette des Etats, télécoms, fibre optique, conquête de l’espace, transports, routes, péages,  gaz, électricité, pouvoir d’achat, barrages,  … etc…

Tous ces secteurs ont un point commun : ils allaient mieux quand les Etats s’en occupaient. La technocratie européenne atteint des sommets de copinage, d’incompétence, de froide monstruosité et d’éloignement du citoyen. Insulte à la démocratie : 25 000 représentants d’intérêts privés (lobbyistes) résident en permanence à Bruxelles avec droit d’accès permanent aux décideurs européens que nous avons tant de mal à joindre ou même à identifier. Ils sont même plus puissants que les Gouvernements.

Le citoyen européen subit une politique libérale débridée que même Madame Thatcher n’aurait pas osé appliquer. Sous des prétextes de concurrence, le consommateur est en réalité jeté en proie à l’appétit des grands groupes. Dans tous les secteurs, la régulation est remplacée par une multitude de couches qui prélèvent chacune une rémunération supplémentaire en autant d’intermédiaires.

Exemple : Les prix de l’électricité ont pratiquement doublé depuis la déréglementation européenne mais ils vont encore doubler deux fois plus vite si rien ne les arrête. De 12 c€ en 2011, le prix de l’électricité grimpe déjà à 20 c€ en 2021, mais les estimations officielles Cour des Comptes, CRE, Sénat, UFE, le portent déjà à 30c€  dès 2025 et à 42c€ d’ici seulement 9 ans. Depuis la déréglementation européenne il aura augmenté de 400 % en moins de 20 ans..

Pour les vaccins Covid comme pour les éoliennes, des tractations secrètes sont menées dans les bureaux de l’Europe et aboutissent à des catastrophes en tout genre. Non, seulement les négociations des vaccins sont restées secrètes, mais nous sommes les derniers dans le monde à être servis en payant plus cher que les autres. Où est l’erreur ?  Les éoliennes sont imposées par une règle européenne aux Etats avec l’achat obligatoire à prix fixe qui a atteint récemment jusqu’à 8 fois le prix du marché. Le lobby éolien à Bruxelles Wind Europe est plus puissant que les Gouvernements avec plus de 60 collaborateurs permanents. Les responsables de la mission française du patrimoine expriment aujourd’hui ouvertement leur écoeurement devant tant de cynisme et d’indifférence envers nos biens, nos personnes, notre culture., Une Députée a qualifié ce gâchis de "viol de nos ,territoires et de mensonge aux Français" en s'adressant ouvertement au lobby éolien avec courage. Même le Président de la république n'arrive pas à se faire écouter, alors qu'il avait pourtant annoncé publiquement l'échec des éoliennes à Pau en janvier 2020 lors d'un discours officiel publié sur le site de l'Elysée.

Le changement d’heure est depuis 8 ans toujours en question alors que de multiples professions en dénoncent les aberrations. La régulation des transports sature nos autoroutes dont les péages sont contrôlés par de nombreux groupes étrangers,  alors que les voies ferrées ou les voies navigables peuvent en absorber 4 fois plus à moitié prix. La régulation aérienne provoque des retards colossaux par manque de coordination.

Il n’est pas certain que les fonctionnaires européens aient compris les 6000 récents suicides d’agriculteurs qu’ ils ont provoqués ces dernières années en imposant une agriculture plus chimique que naturelle, plus inhumaine que raisonnable, en proie aux spéculateurs mondiaux des matières premières, en changeant les règles quasiment tous les ans, en cherchant à tuer les circuits locaux à taille humaine qui représentent la véritable démarche naturelle.

Faut il encore énumérer tous les désastres que nous subissons de la part de ce monstre anonyme et implacable ? ou bien le temps est il venu d’en reprendre le contrôle ? Le désastre des vaccins Covid révèle en plein jour tous les défauts du système européen, son affairisme et son incompétence.

Le seuil insupportable est désormais franchi.


A découvrir

Ludovic Grangeon

Ludovic Grangeon a été partenaire de plusieurs réseaux d’expertise en management et innovation sociale de l'entreprise. Il milite à présent pour le développement local et l’équilibre des territoires au sein de différentes associations. Il a créé en grande école et auprès des universités  plusieurs axes d’étude, de recherche et d’action dans le domaine de l’économie sociale, de la stratégie d’entreprise et des nouvelles technologies. Il a également été chef de mission et président de groupe de travail de normalisation au sein du comité stratégique national Afnor management et services. Il a participé régulièrement aux Journées nationales de l’Economie, intervenant et animateur.

Son activité professionnelle a été exercée dans l'aménagement du territoire, les collectivités locales, en France et auprès de gouvernements étrangers, à la Caisse des Dépôts et Consignations, dans le capital risque, l’énergie, les systèmes d’information, la protection sociale et la retraite.