Devenir entrepreneur : définir son projet

  • "N'ayez pas peur de faire des modèles payants dans vos business
    models."
  • « Une idée, cela ne sert à rien. La plupart des idées sont vieilles
    comme le monde. L'idée n'a pas besoin d'être originale du tout. Tout
    est dans l'exécution. Ma boîte à 8 ans d'âge, il y a 350 personnes
    alors qu'on était 0 il n'y a pas longtemps. Il faut juste du bon sens,
    parler avec les gens... »
  • Près d'un jeune sur deux (47%) envisage de créer un jour son
    entreprise d'après un sondage opinion way... Il va donc falloir vous
    démarquer !
  • En 2010 d'après un sondage de Visconti Coaching, 93% des dirigeants
    d'entreprise français étaient heureux et motivés par leur projet
    d'entreprise
  • +1,7 % de créations d'entreprises en France ces 12 derniers mois. En
    particulier des auto-entrepreneurs... la faute à l'explosion du
    chômage ?

+1,7 % de créations d'entreprises en France ces 12 derniers mois. En
particulier des auto-entrepreneurs... la faute à l'explosion du
chômage ?

La création d'entreprise repose sur un projet réfléchi, ambitieux et solide. Certains entrepreneurs trouvent l'idée porteuse très tôt et se lancent dans la foulée, alors que d'autres observent leur marché pendant plusieurs années en étant salarié dans une entreprise avant de démarrer une activité à leur compte.

 

Sandra Le Grand raconte ici comment est née l'idée de Canal CE et comment s'est affiné son projet : « Quand je travaillais chez Coca Cola, je m'occupais des marchés, et notamment du marché des entreprises. J'avais décidé de placer des distributeurs automatiques dans des entreprises. Ça ce sont les comités d'entreprise qui décident ou non de le faire. Quand j'ai décidé de regarder ce marché-là, j'y suis allé de façon pragmatique, j'ai fait des entretiens de comités d'entreprise, j'ai posé des questions aux fournisseurs en demandant : ‘et si vous vouliez travailler avec des comités d'entreprise, comment vous feriez ?' J'ai fait ma petite enquête. À l'époque, il y avait internet qui démarrait. Je me suis dit : ‘tiens, est-ce qu'il n'y aurait pas quelque chose à faire entre les comités d'entreprise d'un côté et les fournisseurs de l'autre. Et avec internet, est-ce que la fluidité serait meilleure ? Est-ce que les transactions vont mieux se faire ?' Donc je suis partie d'une idée a priori connue, mais j'ai apporté un mode de distribution nouveau avec de la technologie et internet. À l'époque, tout était gratuit sur internet, mais moi j'ai décidé de faire une stratégie payante. J'ai dit : ‘je vais faire payer les CE car je donne un service'. Donc n'ayez pas peur de faire des modèles payants dans vos business models. »

 

Pour parvenir à pérenniser une activité, il est conseillé de commencer petit pour ajuster son projet en fonction des premiers résultats. Evelyne Platnic-Cohen, créatrice d'un centre d'entraînement intensif à la vente, parle de cette évolution : « J'ai créé une société qui formait les vendeurs des grands comptes. Là, je n'étais pas toute seule sur le marché, j'avais des concurrents. Et, au fur et à mesure, l'idée de Booster Academy est apparue. On n'est pas obligé d'avoir une idée géniale. Si on veut lever des fonds, il vaut mieux avoir une idée géniale. Mais tout le monde n'a pas forcément envie de lever des fonds. »