Apprentis traders, gare aux arnaques du web !

150
Dans sa dernière liste noire, l'Autorité des Marchés Financiers a
pointé du doigt 150 brokers (courtiers) d'options binaires.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) met régulièrement à jour sa liste noire afin que les investisseurs puissent la consulter. Il s’agit là d’une bonne occasion de rappeler quelques notions de base concernant les options binaires et des brokers qui les proposent.

Le piège des options binaires 

Dans sa dernière liste, publiée en décembre 2014, ce sont plus de 150 brokers d’options binaires qui sont visés. Il n’y a là rien d’étonnant, lorsque l’on constate que les pages du web sont inondées de publicités, qui promettent de devenir riche en un rien de temps. Les options binaires y sont présentées régulièrement comme des produits simples à utiliser, parfaits pour les apprentis traders qui ne souhaitent pas passer par des années d’apprentissage.

Ici, apprendre à trader nécessite moins d’une heure, et la voiture de luxe et la maison avec piscine sont alors à portée de votre portefeuille. Ajoutez à cela un peu de naïveté, un peu de cupidité et beaucoup d’ignorance, et vous obtenez alors un cocktail explosif, destiné à balayer votre compte en 1 ou 2 trades à peine. Il n’en fallait pas plus pour que de nombreux brokers malhonnêtes ayant « flairé l’aubaine » envahissent alors le marché, prêts à s’approprier le capital des plus imprudents.

Apprentis traders : évitez les options binaires

Même lorsque les brokers d’options binaires sont honnêtes (ils paient leurs clients sans problème et/ou les accompagnent dans leur apprentissage du trading), il n’en reste pas moins que ce type de produit n’est pas du tout adapté aux débutants. Même si les plus expérimentés peuvent essayer de mettre en place une gestion du risque plus ou moins efficace (ce qui est en soi déjà très compliqué ici), il ne s’agit pas là d’un investissement intéressant.

Premièrement, parce que le trader (ou plutôt, spéculateur), ne dispose que d’une chance sur deux de gagner. Ce qui place finalement ce type de trading au même niveau que certains jeux de hasard. Pour investir intelligemment, ce n’est donc pas suffisant. De plus, ce type de produit encourage au très court terme et sur le marché boursier, cet horizon de temps est formellement déconseillé aux jeunes traders qui n’ont pas les compétences nécessaires pour prendre de rapides décisions.

À partir de ces éléments, il devient très difficile, pour ne pas dire impossible, de générer régulièrement des profits sur le long terme. Les options binaires sont donc inefficaces dans la construction d’un patrimoine financier, où la patience et la régularité des résultats sont des éléments clé du succès.

Les alternatives aux options binaires

Par chance, le marché boursier ne manque pas de produits financiers différents des options binaires. L’investissement dans les paires de devises peut par exemple représenter une excellente alternative. Mais attention : cela implique une période d’apprentissage plus ou moins longue, ainsi que de nombreuses heures d’entraînement en mode démo. Le spot Forex n’est pas "plus facile", mais il possède de nombreux avantages sur les autres types de marchés (ex : actions), pour quelqu’un qui voudrait s’initier au trading : cotations 24 h/24, possibilité d’investir à plus ou moins long terme, faibles coûts.

Bien entendu, il faut là aussi choisir un courtier régulé par une autorité financière telle que l’AMF. Toutefois, cela reste à ce jour le meilleur choix pour tous ceux qui sont attirés par des produits hautement spéculatifs et dangereux comme le sont les options binaires…


A découvrir

Sylvain March

Trader Indépendant depuis 2008, Sylvain March est rédacteur financier pour différents journaux économiques.

Il a voyagé 2 ans autour du monde avec son portable sous le bras, en passant ses ordres à la terrasse des cafés.
Revenu en France, il est devenu formateur en Bourse pour partager son expérience, et propose sur son blog des formations simples et concrètes pour devenir meilleur investisseur.

Découvrir son blog de bourse ici : www.en-bourse.fr