Dieselgate : les clients Volkswagen français bientôt indemnisés ?

30 MILLIARDS $
Le DieselGate a coûté plus de 30 milliards de dollars à Volkswagen.

Volkswagen, principal constructeur automobile concerné par le DieselGate, va-t-il rembourser ses clients français qui se sont sentis lésés par l’affaire des moteurs truqués ? C’est ce qu’espère une fondation néerlandaise, ou tout du moins ce qu’elle veut tenter de faire. Jeudi 23 janvier 2020, elle a annoncé lancer une action de groupe contre le constructeur dans l’Hexagone.

1 million de propriétaires concernés en France

La fondation Diesel Emission Justice n’en est pas à son coup d’essai : elle a déjà lancé plusieurs procédures, en Belgique et aux Pays-Bas, contre le constructeur allemand qui ne cesse de décrocher des chèques pour payer amendes et dédommagements. Dernier en date, au Canada où le constructeur a plaidé coupable de 60 chefs d’accusation et a été condamné à 135 millions d’euros d’amende.

Selon la fondation, près d’un million de propriétaires de Volkswagen en France pourraient prétendre à une indemnisation, si toutefois Volkswagen accepte. Car rien n’est joué, le constructeur n’estimant pas que ses clients français aient été lésés. Les avis divergent, donc, et l’issue de l’action de classe est loin d’être certaine.

Une opération gratuite pour les propriétaires de Volkswagen en France

Mais l’adage dit bien « qui ne tente rien n’a rien » et c’est sur cette sagesse populaire que se fonde l’action de la fondation. D’autant plus que l’opération est gratuite pour les automobilistes : la fondation, composée essentiellement de spécialistes du droit, se financerait en gardant une partie des dédommagements qu’elle pourrait obtenir. Jusqu’à 27,5 % du total.

Toute personne ayant acheté une Volkswagen entre 2008 et 2015, années concernées par les trucages de moteurs, peut s’inscrire sur le site mis en ligne par la fondation : www.emissionjustice.fr. C’est totalement gratuit donc, au pire, ils ne perdent rien.

L’argument fort de la fondation est celui de l’égalité : au Canada et aux Etats-Unis, Volkswagen a déboursé des milliards pour compenser ses clients ; dans le pays de l’Oncle Sam certains automobilistes ont obtenu jusqu’à 9.000 euros. Pourquoi pas en France ?


A découvrir