Salaires : la différence hommes/femmes se réduit... car les premiers gagnent moins

448 EUROS
En France, pour le même emploi, une femme touche en moyenne 448 euros
de moins qu'un homme.

La différence entre les salaires des hommes et des femmes, les premiers gagnant plus que les deuxièmes pour le même travail et à études égales à peu près partout dans le monde, est un gros problème d’inégalité dans notre société moderne. Bonne nouvelle : la différence se réduit chez les « millenials ». Mauvaise nouvelle : les femmes ne gagnent pas plus.

Les salaires des hommes et des femmes de plus en plus proches

Les mœurs évoluent et, avec elles, la société. Selon une recherche du Think Tank Resolution Foundation identifiée par le Business Insider, ça provoque une réduction de la différence de salaires entre les hommes et les femmes. En un sens, c’est une bonne nouvelle : si les hommes commencent à gagner autant que les femmes, l’égalité est bien là.

C’est la déduction rapide du résultat de cette recherche publiée le 9 février 2017. Malheureusement, elle est en partie fausse. Les Millenials, la génération née après la génération X (appelée aussi génération Y), qui ont aujourd’hui entre 20 et 30 ans, gagnent, en réalité moins que leurs parents. C’est surtout vrai pour les jeunes hommes.

14 664 euros de moins en 8 ans

Selon la recherche, entre leurs 22 et leurs 30 ans, les jeunes hommes de la génération des Millenials auront gagné 14 664 euros de moins que leurs parents. Un déficit, dans les revenus, qui réduit de fait la différence de salaire entre les hommes et les femmes. Mais il est dû à une forte augmentation (+45% entre 1993 et 2015) du nombre de jeunes hommes qui ont un travail peu payé.

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour les jeunes hommes de cette génération, qui commencent leur vie active avec moins d’argent… et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les femmes de la même génération non plus.

Ces dernières, toujours selon la recherche, n’ont pas vu leurs salaires évoluer depuis la génération précédente et ce bien qu’elles occupent des postes nécessitant des aptitudes et des études plus poussées.

En résumé : les hommes de la nouvelle génération gagnent moins que leurs pères car ils ont de plus en plus des emplois avec un bas salaire ; les femmes occupent des postes plus importants que leurs mères mais leur rémunération n’a pas bougé.

La différence entre les salaires des hommes et des femmes se réduit, donc, mais c’est tout sauf une bonne nouvelle…


A découvrir