Supermarchés : difficultés d'approvisionnement et de disponibilité de produits

23 %
Le prix des pâtes risque d'augmenter de 23%.

Dominique Schelcher, le président de Système U, craint que les difficultés d’approvisionnement entraînent des problèmes de disponibilités de certains produits de consommation dans les supermarchés.

Des produits moins présents en rayons

Dominique Schelcher, le président du Système U, interrogé par Europe 1, explique qu’il y a « une très forte tension sur un certain nombre de produits, comme les produits à base de blé, les pâtes ». C’est d’ailleurs ce qu’alertaient, fin août 2021, le Syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires de France (Sifpaf) et le Comité français de la semoulerie industrielle (CFSI). Pour eux, la pénurie de blé dur allait entraîner une baisse de production de semoule et de pâtes et provoquerait une hausse des prix de ces produits. Les causes de ces pénuries sont l’épidémie de Covid-19, le manque de chauffeurs routiers pour l’acheminement des matières premières et la météo des derniers mois.

Pour Dominique Schelcher, la vague de gel du printemps 2021 va également avoir une répercussion sur l’approvisionnement en fruits pour l’hiver 2021/2022. Le patron du Système U redoute aussi des problèmes d’acheminements pour d’autres produits, comme le café par exemple. Fin août 2021, Michel-Édouard Leclerc était déjà inquiet par rapport au manque de disponibilités et sur l’inflation des matières premières. Pour lui, le prix du sucre pourrait augmenter de 10% tandis que le prix des pâtes augmenterait de 23%.

Une pénurie de jouets pour Noël

La France va faire face à une pénurie de jouets pour la fin d’année. « Ça va concerner particulièrement les jouets qui viennent d’Asie. On manque aujourd’hui de pièces électroniques pour fabriquer des jouets mais on manque aussi de transports », explique Dominique Schelcher. Le président du Système U veut donc, pour l’hiver 2021, se concentrer sur la production de jouets française pour contrer les difficultés de disponiblités. 

La pénurie de jouets en France ne touche pas seulement les supermarchés, les magasins spécialisés dans la vente de jouets sont également concernés. Ainsi, les distributeurs de jouets vont devoir revoir leur stratégie à l’approche de la période des fêtes de fin d’année. Plusieurs d’entre eux décident de commander des références alternatives à celles qui risquent de manquer. Les professionnels du secteur avertissent les parents de ne pas attendre le mois de décembre pour acheter des cadeaux à leurs enfants.

 


A découvrir