Dividendes : plus de 1 200 milliards de dollars en 2017

227,4 MILLIARDS $
Les entreprises européennes ont versé 227,4 milliards de dollars à
leurs actionnaires en 2017.

Les actionnaires ont clairement été gâtés en 2017 si on en croit les chiffres des dividendes versés par les entreprises en 2017. Une étude, menée par le gestionnaire d’actifs Janus Henderson, dévoile qu’ils ont été en forte hausse. Une bonne nouvelle pour l’économie qui risque toutefois de faire grincer des dents aux moins fortunés.

Les Etats-Unis en tête du classement des dividendes

Après plusieurs années durant lesquelles les dividendes n’ont pas augmenté, tout en restant tout de même supérieurs à 1 000 milliards de dollars (1 162,5 milliards en 2016), les sommes reversées aux actionnaires ont fortement grimpé. En 2017 les entreprises ont versé 1 252 milliards de dollars, soit plus de 1 000 milliards d’euros, à leurs actionnaires, une somme en hausse de 7,7 %.

Cette augmentation est fortement liée aux Etats-Unis qui, à eux seuls, ont versé près d’un tiers de ce montant : 438 milliards de dollars, soit un montant en hausse de 5,9 % selon l’étude menée par Janus Henderson. C’est d’ailleurs aux Etats-Unis qu’on trouve bon nombre des 10 entreprises ayant versé le plus : Apple, Microsoft, AT&T, HSBC ou encore Verizon et Exxon Mobil.

Si le record de dividendes est détenu par l’anglo-néérlandaise Royal Dutch Shell, les 10 entreprises ayant le plus versé de dividendes ont versé à elles seules 120 milliards de dollars, soit 10 % du total.

Les actionnaires chinois sourient, les actionnaires européens un peu moins

La croissance chinoise a permis aux actionnaires de toucher 139,9 milliards de dollars en très forte hausse : +18,8 % selon l’étude. 2017 a été marquée par des dividendes exceptionnels versés par certaines entreprises dont China Mobile qui arrivent à la deuxième place du classement des entreprises ayant reversé le plus à leurs actionnaires en 2017 alors qu’elle était 19ème au classement 2016.

En Europe, par contre, la croissance n’a pas été très favorable aux actionnaires : si le montant des dividendes a augmenté de 1,9 % cette hausse reste très limitée comparées aux autres régions du globe. Les actionnaires des entreprises européennes ont touché 227,4 milliards de dollars.


A découvrir