Doigt d'honneur à un radar : amende multipliée par 75

135 EUROS
Un excès de vitesse de moins de 20 km/h est passible d'une amende
entre 68 euros et 135 euros selon la limitation de vitesse du tronçon.

En Allemagne, comme en France, les radars sont mal-aimés. Il faut dire que recevoir une amende pour excès de vitesse n’est jamais agréable, même si on a effectivement manqué de respecter la loi. Mais un Allemand est allé bien plus loin… et a payé le prix fort.

Un doigt d’honneur volontaire dirigé vers le radar

Le site Turbo a repéré une publication Facebook de la police du district de Haute-Franconie, en Bavière, publiée le 3 août 2020 et qui a un peu fait le buzz outre-Rhin. Elle s’accompagne d’une photo d’un homme dans un SUV BMW ... prise par un radar.

Selon la publication et le site Turbo, le radar était placé sur une portion d’autoroute limitée à 70 km/h, bien qu’en Allemagne de grandes portions d’autoroute n’aient pas de limitations de vitesse. Et le conducteur, âgé de 26 ans, se serait fait flasher 11 km/h au-dessus de la limite.

Pas de grand excès de vitesse, donc… mais c’est l’attitude de ce dernier qui a fait toute la différence. Au lieu de tenter de freiner, il a levé son bras et fait un doigt d’honneur au radar. Forcément, la police n’a pas apprécié.

Une amende multipliée par 75

Alors que son excès de vitesse somme toute d’un niveau faible lui aurait permis de s’en sortir avec une simple amende de 20 euros, la police en a décidé autrement. Le doigt d’honneur ayant été perçu comme une insulte envers les agents, il a écopé de 1.500 euros d’amende… et d’une suspension de permis d’un mois.

Le jeune Allemand s’en sort plutôt bien… en France les autorités ne sont pas aussi clémentes. Ainsi, en 2018, le journal Le Parisien relayait une affaire similaire : un automobiliste flashé en train de faire un doigt d’honneur. Le Procureur de la République avait alors demandé une peine de prison ferme de deux à quatre mois pour outrage à agent. Il faut dire que l’homme cumulait les infractions : outre avoir été flashé deux fois par deux radars différents en train de faire un doigt d’honneur, il avait également tenté de maquiller sa plaque d’immatriculation.


A découvrir