Donald Trump veut supprimer 75% de la réglementation

La dette américaine rapporté à chaque citoyen se monte à 61 537 $.

Donald Trump a-t-il une baguette magique pour réduire les impôts et la réglementation ? On l'espère pour lui, car le président-milliardaire continue de multiplier les promesses… sans toujours détailler la manière d'y parvenir.

Le nouveau président américain, tout juste sorti de l'inauguration du 20 janvier, a rencontré douze chefs d'entreprises parmi les plus importants aux États-Unis. Les patrons de Dell, Ford, Johnson & Johnson, ou encore SpaceX et Tesla étaient ainsi présents pour recueillir la bonne parole présidentielle. Donald Trump, qui semble toujours en campagne électorale, a une fois encore promis monts et merveilles.

Baisse massive des impôts 

Sous la mandature de Donald Trump, les impôts vont ainsi baisser « massivement », a-t-il promis. Et les entreprises ne seront pas les seules servies en matière de réduction de leur imposition : « Nous allons baisser les impôts de façon massive, à la fois pour la classe moyenne et pour les entreprises ». La volonté du nouveau président est de faire revenir les emplois sur le sol américain, quitte à jouer franchement la carte du protectionnisme.

La réglementation dans le collimateur

Et il compte bien supprimer « 75% de la réglementation » qui corsète les entreprises. Le code du travail US se réduirait ainsi à la seule sécurité des salariés, ainsi qu'à la protection de l'environnement, a déclaré Donald Trump. Qui ne précise pas comment il va trancher dans le vif, mais « « Nous pensons que nous pouvons réduire la réglementation de 75 %, peut-être plus ».


A découvrir