Pénurie de distributeurs de billets : les drones ont déjà pris leur envol !

47 %
Selon un sondage mené aux États-Unis, 47 % des Américains sont
intéressés par des livraisons par drone.

Il semblerait qu’avant la fin de l’année 2017, une nouvelle pratique de distribution d’argent, par le biais de drone, voit le jour. Les récents tests menés par la banque russe Sberbank confirme cette arrivée sur le marché. 

Tous les secteurs sont aujourd’hui sujets à des évolutions fulgurantes. Certains d’entre eux, autrefois considérés comme novateurs, peinent à présent à suivre le rythme. 

Faisons un zoom sur le secteur de l’automobile : le développement des chauffeurs privés, du covoiturage, des voitures autonomes, de même que les espérances des consommateurs, sont des signaux qui mettent en avant la réelle transformation que rencontre ce secteur. La volonté de changement profond exprimé par General Motors via Mary Bara, son CEO, l’illustre parfaitement, considérant que l’évolution de l’industrie automobile dans la décennie à venir sera supérieure à celle observée durant les cinquante dernières. Cependant, en dépit de sa détermination, de ses économies d’échelle considérables et de sa présence dans le monde entier, General Motors a moins de valeur que Tesla.

Autre exemple avec le secteur de la grande distribution : Amazon, Alibaba, Le Bon Coin ou encore l’App Store ont totalement métamorphosé l’achat et la vente. Des fonctionnalités comme le choix, le coût ou la disponibilité des marchandises, sont à présent considérées comme des acquis, chose inconcevable il y a moins de dix ans. Les chaînes d’approvisionnement, les stocks et la logistique ont eux aussi été réinventés. L’exemple d’Amazon et son utilisation de nouvelles stratégies de ventes telles que les drones pour augmenter la rapidité de la livraison, ou encore les robots distributeurs, est peut-être le plus probant.

Enfin, le secteur financier est sans nul doute celui connaissant l’évolution la plus rapide. L’apparition des services de paiement mobile comme M-pesa a révolutionné le domaine, en reliant des centaines de millions de personnes en plus aux réseaux financiers existants. L’émergence des nouveaux modes de paiement, ont totalement numérisé ce secteur. Des acteurs clés, comme Western Union, spécialiste du transfert d’argent, ont dû finalement s’orienter vers le numérique. Il reste encore à déterminer si l’entreprise pourra rattraper son retard. 

Alors, le besoin en drones livreurs de billets est-il réel, étant donnée la place du téléphone mobile ainsi que celle qu’est en train de prendre les réseaux de paiement qui remplacent petit à petit les espèces, notamment sur les marchés émergents ?

Dans certains pays ou dans certaines situations comme suite à des catastrophes naturelles, la réponse est « oui ». Aujourd’hui, la technologie a fait ses preuves en termes d’innovations. L’idée est donc d’inventer les modes d’utilisation qui aident au maximum les citoyens et de montrer le réel intérêt du nouveau produit. Ainsi, l’expérimentation des livraisons par drones se développe dans les pays émergents. L’exemple parfait est la livraison de médicaments à des hôpitaux éloignés au Rwanda, par l’entreprise Zipline.

Mais les utilisations peuvent aussi être trouvées chez nous : aujourd’hui, en France, la baisse importante du nombre de distributeurs automatiques de billets (DAB), notamment ceux qui ont des taux d’utilisation insuffisants et, plus globalement la diminution des services de proximité (fermeture des bureaux de Poste, des agences bancaires, etc.), surtout dans les zones rurales, pourraient favoriser l’émergence de nouveaux services comme la distribution de billets via des drones.


A découvrir