La culpabilisation des Français et la trahison de Manuel Valls. Le 18h du 22 mars 2021 de PolitiqueMatin.fr

6.000
Dimanche 6.000 personnes ont participé à un carnaval à Marseille,
faisant fi des règles sanitaires.

La culpabilisation des Français et la trahison de Manuel Valls. Retour sur l'actualité politique du lundi 22 mars 2021.

Marine Le Pen accuse le gouvernement d'avoir poussé à bout les Français

Lors d'une conférence de presse lundi 22 mars 2021, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a estimé que les nouvelles mesures restrictives, annoncées par le gouvernement, étaient à l'origine de la fête qui a rassemblé plus de 6.000 personnes, ce week-end à Marseille.

« À un moment donné, une mauvaise gestion d'une crise sanitaire a une conséquence, c'est que le seuil d'acceptabilité, ou plutôt d'inacceptabilité des mesures, est dépassé. (...) Cette culpabilisation des Français m'excède, je la trouve insupportable », a-t-elle déclaré aux journalistes.

Manuel Valls revient sur son statut de traître

L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, est revenu lundi 22 mars au micro de France Inter sur sa traversée du désert, après la présidentielle. Manuel Valls a ainsi concédé : « Je n'ai pas pris conscience du fait, qu'ayant rompu la promesse de ne pas soutenir un autre candidat que celui qui emportait la primaire, cela allait faire de moi le traître ».

Un choix de soutenir Emmanuel Macron qui a engendré une fracturation de la gauche et que beaucoup ne lui pardonnent pas allant même, selon lui, jusqu'à lui faire incarner « d'une certaine manière tous les échecs, à tort ou à raison - parfois cela pouvait être injuste -, du quinquennat de François Hollande ».

Élisabeth Borne atteinte du Covid hospitalisée

La ministre du Travail, Élisabeth Borne, avait annoncé dimanche 14 mars avoir été diagnostiquée positive au Covid-19. Lundi 22 mars 2021, son entourage a annoncé à Franceinfo que la ministre avait été hospitalisée durant le week-end.

Son cabinet, qui a par la suite confirmé son hospitalisation, s'est voulu rassurant, estimant que son état de santé était « en voie d'amélioration ». Pour couper court à toute rumeur, l'entourage d'Élisabeth Bornes a ajouté que cette dernière n'avait jamais été placée en réanimation.

Jean-Michel Blanquer maintient que l'école n'est pas un lieu de contamination

Invité sur LCI, dimanche 21 mars 2021, le ministre de l'Éducation nationale a maintenu sa position, estimant que les écoles n'étaient pas des lieux entraînant une plus forte contamination qu'ailleurs. Ainsi, selon Jean-Michel Blanquer, fermer les écoles ne résoudrait pas le problème.

« La fermeture des écoles n'est en aucun cas le remède miracle pour vaincre l'épidémie. En revanche, quand vous fermez les écoles, vous êtes sûr de créer des dégâts pour le futur qui sont considérables », a-t-il estimé.


A découvrir