Poêle à granulés : pratique grâce à son fonctionnement automatique

Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Ça y est ! Vous êtes décidé ! Vous allez installer un poêle à bois chez vous car il diffuse plus rapidement la chaleur qu’une cheminée. Son encombrement réduit et son design vous séduisent aussi. Mais vous hésitez encore sur le modèle à choisir. Si vous voulez tout savoir sur les poêles à granulés, lisez notre article.

Bûches ou granulés ?

Dans la grande famille des poêles à bois, il existe deux catégories : celui à bûches et celui à granulés. Le premier, comme son nom l’indique, fonctionne avec des bûches de bois que l’on doit placer manuellement dans le foyer. Son fonctionnement ressemble ainsi à la cheminée. Son utilisation est donc ponctuelle et la diffusion de chaleur limitée à un petit espace.

Le poêle à granulés, ou poêle à pellets, utilise une réserve automatiquement alimentée. On peut donc s’en servir même la nuit. Par ailleurs, par rapport à une cheminée, le foyer ouvert protège d’une éventuelle chute de braises ou de tisons.

Un fonctionnement automatique

Le poêle à granulés fait partie de la dernière génération de chauffage au bois. Il est de plus en plus prisé par les utilisateurs pour sa praticité. En effet, l’allumage, l’extinction et l’acheminement du combustible en granulés sont automatiques selon le besoin en chauffage : charge et combustion sont ainsi modulées par le thermostat.

L’utilisateur n’a plus qu’à allumer le poêle et profiter de sa chaleur, de la même manière qu’un radiateur électrique. Et côté approvisionnement, cela ne prend pas plus de temps que de remettre des croquettes dans la gamelle du chat.

Vous n’avez plus à vous soucier du feu, à le surveiller, à le ravitailler en permanence. Bref le poêle à pellets offre tous les avantages de la cheminée (convivialité, énergie renouvelable…) sans les inconvénients.

La forme des pellets (granulés de bois) est étudiée spécifiquement pour cet usage. Ce sont de petits tubes de bois, légers et denses, qui glissent parfaitement du réservoir au foyer grâce à la vis sans fin. Par ailleurs, leur taux d’humidité de 10% leur offre une meilleure combustion, par conséquent un meilleur rendement.

Enfin, les pellets limitent l’impact sur l’environnement. Ils utilisent des déchets de l’industrie du bois, donc on ne coupe pas d’arbres supplémentaires. Une tonne de pellets équivaut à 460 L de fioul, mais le rendement est supérieur.

Un avertissement toutefois : utiliser un poêle pour le chauffage, même à granulés, ne dispense pas d’installer un autre système de chauffage. Même s’il peut chauffer une pièce en permanence, il ne s’agit pas d’un chauffage central comme le fioul. Par contre il induit de sérieuses économies.

Bon à savoir : il faut prévoir une prise électrique car l’allumage est électronique.

Les avantages et inconvénients

Le tableau ci-dessous résume les atouts et les inconvénients du poêle à granulés.

Pour le chauffage au bois, le poêle à granulés présente de nombreux atout par rapport aux modèles classiques à bûches. Fonctionnement automatique, réapprovisionnement en granulés facilité et peu fréquent.


A découvrir