Ecotaxe : démanteler les portiques pourrait coûter 13 millions

800 MILLIONS €
Le gouvernement devra payer un dédommagement de plus de 800 millions
d'euros à la société Ecomouv' pour l'abandon de l'Ecotaxe.

Le dossier "Ecotaxe" qui a fait des remous en 2014, notamment avec l'abandon de la taxe par le gouvernement et le licenciement de plusieurs centaines de salariés de la société Ecomouv', est de nouveau sur le devant de la scène. Cette fois c'est le coût du démantèlement des portiques déjà installer qui risque de causer le scandale... car il risque de coûter cher à l'Etat (et donc aux contribuables).

170 portiques et 230 bornes à détruire ou recycler

Le dispositif écotaxe n'était pas léger : l'Etat avait commandé quelques 170 portiques et 230 bornes installés partout en France sur les tronçons prévus par cette taxe visant à faire payer les camions. 718 000 boîtiers auraient dû être installés sur lesdits camions mais avec l'abandon du projet il n'en sera rien.

Sauf qu'il est impossible de les laisser sur place ou de les jeter purement et simplement à la décharge : il va falloir faire des travaux pour les détruire et les recycler et le gouvernement a lancé deux appels d'offres en ce sens. Et maintenant c'est le coût des travaux qui sort dans la presse.

une facture entre 1,6 et 13 millions d'euros

C'est Europe 1 qui dévoilé l'information de ces deux appels d'offres : le démantèlement d'un seul portique pourrait coûter quelques 10 000 euros à l'Etat... soit une facture qui avoisinerait les 1,6 million d'euros dans le meilleur des cas.

Car Le Figaro a une autre estimation : entre 40 000 et 75 000 euros par portique... soit une facture pouvant aller de 7 à 13 millions d'euros comprenant le démantèlement, les travaux de voirie, le recyclage.

Une somme qui va s'ajouter à la facture de 800 millions d'euros qu'aura coûté au total l'abandon de l'écotaxe et aux 450 millions d'euros de manque à gagner par an...


A découvrir