Les effectifs des banques ont encore fondu en 2018

65 %
65% des salariés des banques ont le statut de cadre.

En ligne avec la tendance engagée depuis 2011, la baisse des effectifs s’est poursuivie dans le secteur bancaire en 2018 avec un recul de 1%, révèle la Fédération bancaire française (FBF).

Dans les banques, 7 recrutements sur 10 se font en CDI

L’emploi dans le secteur bancaire poursuit son recul, avec une baisse des effectifs de 1% en 2018, après -1,2% en 2017. Cette baisse est en ligne avec celles des années précédentes, puisque l’emploi dans le secteur a reculé d’environ 1% chaque année depuis 2011. L’année 2018 a vu le départ de 45 400 collaborateurs, après 45 700 départs en 2017.

Parallèlement à ce recul global des effectifs, le secteur continue de recruter. Les embauches sont même en légère hausse d’année en année (42 300 en 2018, après 42 200 en 2017 et 41 100 en 2016). À noter qu’En 2018, 69% des recrutements se sont faits en CDI.

La banque, un secteur très féminisé

Le secteur bancaire est d’ailleurs très féminisé. Tous types de contrats confondus, la part des femmes s’élève à 57%, alors même qu’elles représentent 48,1% de la population active. Parmi les nouvelles recrues en CDI, la part des femmes atteint 51%. La part des femmes dans l'encadrement continue de progresser, passant à plus de 48% en 2018 alors qu'elle était de 44,6 % en 2012.

Le secteur bancaire est très preneur des recrues hautement qualifiées. Selon les statistiques de la FBF, en 2018, 63% des recrutements en CDI ont concerné les bac+4 et bac+5, une proportion en hausse de 11 points en quatre ans. C’est aussi un secteur qui concentre un grand nombre de cadres, puisque 65% des CDI au sein des banques ont ce statut.


A découvrir