Électricité : baisse de la production et des émissions de CO2 en 2019

6 %
Les émissions carbone ont reculé de 6% l'an dernier.

En 2019, la France a produit moins d’électricité, et encore moins d’émissions de CO2 selon le bilan annuel de RTE.

Le gestionnaire du réseau public de transport d’électricité en France métropolitaine a fait le bilan de la production électrique de l’Hexagone pour 2019. Celle-ci est moins importante qu’en 2018, en raison des efforts d’efficacité énergétiques, mais aussi à cause de la croissance plus faible que prévue en fin d’année (-0,1% au dernier trimestre). La grève contre la réforme des retraites a pesé sur la croissance et l’activité et, par ricochet, sur la production d’électricité.

Une production en recul de 2%

Dans le détail, la production d’électricité française a atteint 537,7 TWh (-2%) pour une consommation totale de 473 TWh (-0,5%), son niveau le plus bas depuis dix ans. La production électrique d’origine nucléaire a reculé de 3,5% en raison d’une disponibilité du parc moins bonne. Celle provenant de l’hydraulique  baisse de 12,1% à cause de conditions météorologiques difficiles. La production d’électricité à partir de charbon baisse de manière très importante de 71,9%.

L’éolien et le solaire en pointe

En revanche, la production d’origine éolienne et solaire progressent franchement : respectivement +21,2% et +7,8%. Ce bilan met aussi en exergue la baisse des émissions de CO2 de 6% l’an dernier. La France demeure le plus important exportateur d’électricité en Europe, avec 84 TWh vendus à l’étranger et des importations de 28,3 TWh.


A découvrir