Électricité : voici comment éviter une pénurie en France

4 %
L'électricité en hausse de 4% maximum au 1er février 2022.

Pour l’instant, ça passe. Je parle bien entendu de la production et de la consommation d’électricité en France. Comme les températures n’ont pas trop chuté ces derniers jours, le réseau électrique a tenu le choc. Avec 4 ou 5 degrés en moins en fin de journée, ça aurait été une autre histoire. Chez ERDF, l’opérateur de transport d’électricité, on a un plan d’urgence sous le coude, consistant à débrancher à tour de rôle 1/2 million de Français, soit 200.000 abonnés, pendant 2 heures, afin de soulager le réseau.
 

Le compteur Linky, un outil pour connaître sa consommation électrique

Mais avant d’en arriver là, il existe une autre solution : convaincre un maximum de Français qu’ils peuvent réduire leur consommation électrique au moment critique, en faisant un peu attention. Encore faut-il savoir sur quoi agir. 

Pour cela, sans le savoir, vous disposez d’un outil mis à votre disposition par... ERDF justement. Je parle bien sûr du compteur Linky qui est installé désormais chez quasiment tous les abonnés, et ne suscite d’ailleurs plus trop de polémique. 

Électicité : les appareils qui consomment le plus

Sur ce compteur, la consommation en temps réel est indiquée : il suffit pour la connaître de cliquer quatre fois sur le bouton droit. Vous serez surpris de découvrir combien vous consommez d’électricité à un instant T. Mais surtout, combien consomme tel ou tel appareil. Chez moi, j’ai ainsi découvert que la machine à expresso consommait 1.500 watts, le temps que le café coule dans la tasse, c’est plus que le lave-vaisselle qui plafonne à 1.200 watts, mais « tire » sur le compteur plus longtemps, une bonne partie du cycle. Le champion toute catégorie, c’est le sèche-linge, il fait des pics à 3.000 watts. 

Sachant que le pic de consommation d’électricité problématique a lieu le soir, disons, entre 18H et 21h, si nous évitons tous à ce moment-là de mettre en marche des appareils gourmands en énergie, il se peut que l’on puisse éloigner le spectre des délestages...

Retrouvez le podcast ici.

 

 

A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).