Elon Musk comparaîtra devant la Securities and Exchange Commission

420 dollars
Elon Musk s'est dit prêt à racheter les actions Tesla au prix de 420
dollars, soit une surcote de 13,5% par rapport au cours actuel.

Selon les informations de Fox Business et du New York Times, Elon Musk, le président de Tesla, a été convoqué pour comparaître devant la Securities and Exchange Commission (SEC), le « gendarme » de la Bourse aux États-Unis.

Le gendarme de la Bourse aurait initié une enquête à l’encontre d’Elon Musk

Le fameux tweet du 7 août 2018 annonçant l’intention d’Elon Musk de transformer Tesla en une société non cotée continue de faire des ravages. Après une demande formelle d’explications le 8 août 2018, la Securities and Exchange Commission (SEC) aurait décidé de passer à la vitesse supérieure en envoyant à Elon Musk une convocation. Cette dernière action, qui reste rarissime et qui nécessite un aval au sommet de la SEC, nous indique que l’enquête est entrée dans une phase plus poussée.

La raison du mécontentement de la SEC ? Elon Musk a tweeté qu’il avait assuré un financement nécessaire pour racheter les titres des actionnaires qui choisiront de quitter le navire si Tesla se transforme effectivement en une société non cotée. Or, Elon Musk aurait dû d’abord passer par les canaux officiels de la SEC pour faire une annonce d’une telle importance. En plus, il s’est rapidement avéré que l’obtention du financement n’était qu’au stade de discussions.

Elon Musk se livre sur l’histoire du fameux tweet

Dans un billet de blog écrit huit jours après le fameux tweet, Elon Musk a expliqué que dès début 2017, il avait eu des discussions avec le Fonds souverain saoudien, dont les dirigeants se disaient intéressés par la transformation de Tesla en une société non cotée. Pour les Saoudiens, dont l’économie tourne quasi-exclusivement autour du pétrole, avoir une part dans le capital d’un fabricant de voitures autonomes et électriques serait une opportunité de se diversifier.

Toujours selon ce billet de blog, le Fonds saoudien a récemment acheté 5% du capital de Tesla sur le marché ouvert, avant de solliciter Elon Musk pour un deuxième rendez-vous, qui s’est tenu le 31 juillet 2018. C’est lors de ce rendez-vous que les Saoudiens auraient confirmé à Elon Musk leur intérêt pour la transformation de Tesla en une société non cotée. Croyant que la décision était « dans le sac », voulant encore une fois rassurer les Saoudiens mais aussi informer l’ensemble des actionnaires, Elon Musk a donc écrit le fameux tweet.


A découvrir