Les embauches en forte baisse au mois d'avril 2020

8,5 %
En 2019, le taux de chômage en France atteignait les 8,5%.

Au mois d’avril 2020, les embauches ont baissé de près de 65%. En cause la crise sanitaire du coronavirus.

Une forte baisse durant le confinement 

L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) a annoncé qu’au mois de mars les déclarations d’embauche avaient chuté de 24,9% puis de 64,9% en avril (ces chiffres ne comprennent pas l’intérim). L’Agence précise ce mercredi 20 mai 2020 que : « Les déclarations d'embauche en CDI diminuent de 63,6% en avril 2020 et celles en CDD de plus d'un mois de 66,4%. Sur un an, elles baissent respectivement de 71,0% et 75,1% ». Le gel de l’activité économique durant le confinement explique cette forte baisse de l’embauche. 

Selon la caisse nationale des Urssaf, sur une période de trois mois la baisse enregistrée est de 75,8% et de 73% sur une année. De fortes baisses qui se ressentent dans de nombreux secteurs comme l’industrie. Dans ce secteur au mois d’avril, les déclarations d’embauche ont connu une baisse de 59%, sur un an ce recul représente 67,6%.

L’ensemble des secteurs touchés 

Dans le secteur privé c’est une diminution de 2,5% de la masse salariale soumise à cotisations sociales qui est enregistrée au premier trimestre 2020. Cette baisse s’inscrit à la suite d’une hausse de 0,7% intervenue lors du quatrième trimestre de 2019. 

L’Acoss explique cette baisse : « Cette baisse résulte des contractions de l’emploi et du salaire moyen par tête. Celui-ci est notamment impacté à compter de la mi-mars par le recours massif au chômage partiel, dont l'indemnisation n'est pas soumise à cotisations sociales ».

Pour rappel le taux de chômage en France, s’élevait à 8,5% en 2019. Selon les prévisions de la commission européenne, la crise sanitaire et les problèmes économiques qu’elle engendre, devraient faire repasser au chômage la barre des 10% en 2020. 

 


A découvrir