[Best Of] Pour Emmanuel Macron, les réfugiés sont une opportunité économique

24 000
François Hollande a annoncé vouloir accueillir 24 000 migrants en
France.

Le Best Of de l'été vous remémore le meilleur des actualités de l'année 2016-2017. Voici les polémiques marquantes suscitées par Emmanuel Macron cette année.

Le ministre de l’Economie tente de se réconcilier avec son camp. Interrogé lors d’un déplacement en Israël, Emmanuel Macron a déclaré que l’accueil de migrants en France représentait une opportunité économique pour le pays. Et il ne compte pas demander leur avis aux Français.

 

Les migrants, une opportunité pour la France selon Emmanuel Macron

Interrogé sur la question migratoire lors d’un déplacement en Israël, Emmanuel Macron a affirmé que si l’accueil des migrants "est fait dans le bon ordre, de manière intelligente, c’est une opportunité pour nous".

Le ministre de l’Economie a ajouté que "c’est d’abord notre dignité et c’est aussi une opportunité économique car ce sont des femmes et des hommes qui ont aussi des qualifications remarquables". Emmanuel Macron veut ici bien marquer la distinction qui existe à ses yeux entre des migrants économiques, et ces personnes qui fuient leur pays pour des raisons politiques.

Les Français y sont en partie opposés

Les 24 000 migrants que François Hollande a promis d’accueillir ont selon le ministre de l’Economie toutes les chances de trouver un travail et de représenter une opportunité économique pour l’Hexagone. Et quand bien même l’accueil de ces personnes n’est pas plébiscité par les Français, Emmanuel Macron n’y prête guère attention. "L’histoire a montré que quand on suit parfois la volonté des peuples, on se trompe" a-t-il conclu.


A découvrir

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.