Taux d'emploi et taux de chômage sont-ils corrélés dans tous les pays ?

2,3 %
Le taux de chômage en Suisse est de 2,3%.

En analysant ces deux taux dans différents pays d’Europe, il est possible de constater que ceux-ci ont des approches très complémentaires, ce qui peut sembler logique :

Plus il y a de chômeurs, plus le taux d’emploi est faible et inversement. (Avec quelques petits variables). C’est très corroboré par les taux de chaque pays : exemple ci-dessous. (Il reste seulement le nombre d’heures effectuées qui peut partiellement changer l’analyse)

La France est largement à la traîne sur les deux tableaux

Heureusement le taux d’emploi évolue doucement comme celui du chômage qui est passé d’environ 10% à 8,6%.

Le taux d’emploi des jeunes est aussi à la traîne par rapport aux principaux pays européens

Taux d’emploi des jeunes de 2003 à 2019

Ces deux graphiques sont bien le reflet de l’interconnexion qui existe entre les taux d’emploi. C’est très flagrant entre les jeunes et les seniors.
Plus le taux des seniors a augmenté, plus le taux de chômage des jeunes a baissé.
C’est normal lorsqu’il est démontré qu’un senior qui ne travaille pas fait perdre la valeur financière de 4 jeunes.
Même si les taux d’emploi et de chômage ont évolué favorablement depuis 3 ans, la France n’est toujours pas bien placée en Europe.

A cause d’un taux d’emploi et de durée de travail faibles, la productivité en France est descendue à la 29ème place.  
« Ce n’est pas la peine de travailler à fond pendant une heure et n’en faire qu’une » !!!
Travailler un peu moins sur une heure et travailler plus longtemps serait bien meilleur pour la production, moins d’AT (Accidents du Travail), de stress, de médicaments et même d’animaux de compagnie).
Nous sommes classés dans les tout premiers pour le stress, les médicaments anxiolytiques, le pessimisme, le nombre d’animaux de compagnie…le taux de chômage… !!!

www.danielmoinier.com


A découvrir

Daniel Moinier

Daniel Moinier a travaillé 11 années chez Pechiney International, 16 années en recrutement chez BIS en France et Belgique, puis 28 ans comme chasseur de têtes, dont 17 années à son compte, au sein de son Cabinet D.M.C.

Il est aussi l'auteur de six ouvrages, dont "En finir avec ce chômage", "La Crise, une Chance pour la Croissance et le Pouvoir d'achat", "L'Europe et surtout la France, malades de leurs "Vieux"". Et le dernier “Pourquoi la France est en déficit depuis 1975, Analyse-Solutions” chez Edilivre.