Retour au beau fixe pour l'emploi des cadres

250.000
Les entreprises ont embauché 250.000 cadres en 2021.

Après un trou d'air en 2020, année du déclenchement de la crise sanitaire, l'emploi des cadres a repris des couleurs l'an dernier. Et les tendances sont très prometteuses pour 2022.

Les recrutements de cadres avaient atteint un plus haut en 2019, avec 280.000 embauches. Mais cette dynamique s'est brisée nette sur le déclenchement de la crise sanitaire en 2020 : les recrutements se sont alors contractés avec 230.000 embauches. Selon l'Apec, l'association pour l'emploi des cadres, les résultats sont plus réjouissants en 2021, l'organisation ayant enregistré un regain des embauches avec 250.000 cols blancs. Et le nombre d'offres d'emploi a quasiment retrouvé son niveau pré-pandémique. 

Trou d'air pandémique

Il y a bien sûr des secteurs qui ont davantage embauché que d'autres, et au vu du contexte, il n'est guère étonnant de voir que c'est ceux de la santé et de l'action sociale qui ont connu la plus forte croissance d'offres d'emploi (+46%) d'une année sur l'autre. Dans l'immobilier et l'industrie pharmaceutique, c'est le retour au beau fixe également avec des progressions de respectivement 27% et 21%. Deux des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire sont aussi ceux qui ont essuyé de fortes baisses : l'automobile et l'aéronautique ont connu un recul de 24%.

Une demande en hausse

C'est au deuxième semestre et plus particulièrement au quatrième trimestre que les entreprises ont franchement repris les embauches de cadres. Il y a eu un effet de « rattrapage » dû à la levée des restrictions sanitaires. Et même si la pandémie est toujours très active, 8 entreprises sur 10 se disent confiante dans leur carnet de commandes, tandis que 67% veulent embaucher au moins un cadre cette année. Elles étaient 50% début 2020.


A découvrir