Pour trouver un emploi, les jeunes diplômés mettent 2,5 mois en moyenne

81 %
81 % des jeunes diplômés étaient en emploi 12 mois après leur sortie
de l'enseignement supérieur.

Il faut 2,5 mois en moyenne aux jeunes diplômés pour trouver l’emploi qu’ils occupent 12 mois après la fin de leurs études, révèle une étude de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec).

Loin des préoccupations salariales, les jeunes cherchent surtout un emploi en adéquation avec leur diplôme

Un tiers des jeunes diplômés bac+3 et plus ont trouvé un poste en consultant les offres d’emploi, dont 33 % ont trouvé cette offre sur Internet (hors réseau social professionnel en ligne) et 19 % dans un organisme pour l’emploi (Pôle emploi, mission locale…). Viennent ensuite ex-aequo le dépôt de CV sur Internet et le réseau de relations (15 %). L’envoi d’une candidature spontanée a permis de trouver un emploi à seulement 14 % des jeunes diplômés.

Le premier critère de choix de l’emploi pour les jeunes diplômés est l’adéquation avec leur projet professionnel (33 %), suivi de près par l’intérêt du travail (29 %). Pour 12 % des jeunes diplômés, la proximité géographique est le premier critère. La notoriété de l’entreprise et les perspectives de croissance de l’entreprise ne sont citées que par 6 % et % 5 % des jeunes diplômés respectivement. Le salaire proposé est le premier critère de choix pour 4 % des jeunes diplômés seulement.

Pour un tiers des jeunes diplômés, le premier emploi est « alimentaire »

Combien de temps faut-il pour décrocher un premier emploi ? 92 % des jeunes diplômés de niveau bac+3 ou plus de la promotion 2015 ont réussi à le trouver dans les 12 mois suivant la fin de leurs études. Deux tiers de ces jeunes ont trouvé cet emploi 6 mois après l’obtention de leur diplôme.

12 mois après avoir quitté l’enseignement supérieur, 49 % des jeunes diplômés de niveau bac+5 ou plus étaient encore dans leur premier emploi et 32 % occupaient déjà un autre emploi. En d’autres mots, 81 % des jeunes diplômés étaient en emploi. Quant aux autres, 8 % étaient toujours en quête de leur premier poste et 11 % étaient à la recherche d’un nouvel emploi.

À noter que pour un tiers des jeunes, leur premier emploi était « alimentaire ». Parmi les personnes dans cette situation, 1 sur 2 a quitté cet emploi moins de 12 mois après.


A découvrir