L'emploi salarié a progressé de 0,3% dans le privé au deuxième trimestre

8,7 %
Selon l'Insee (en mai dernier), le taux de chômage français est de
8,7% en France, son plus bas niveau depuis 10 ans.

Le secteur privé a enregistré 62 100 créations nettes de postes au 2e trimestre 2019, soit une hausse de 0,3% selon des chiffres provisoires de l’Insee publiés vendredi, une performance inférieure à celle du 1er trimestre.

La croissance de l'emploi salarié dans le secteur privé en France a ralenti à 0,3% au deuxième trimestre, après son bond de 0,5% sur les trois premiers mois de l'année, selon une estimation publiée vendredi 9 août par l'Insee. L’emploi salarié marque donc un peu le pas.

62 100 créations nettes d'emploi au deuxième trimestre

Dans le détail, au total, 62 100 créations nettes d'emploi ont été recensées sur les mois d'avril, mai et juin 2019, contre 95 600 au premier trimestre, ce qui représentait un plus haut depuis le quatrième trimestre 2017. Selon l'institut cette baisse montre bien le ralentissement de la croissance de l'économie, qui a atteint seulement 0,2% au deuxième trimestre contre 0,3% les trois mois précédents. 

Ainsi, en France, les créations nettes d'emploi dans le secteur privé n'ont cessé depuis le printemps 2015. Sur un an, la progression de l'emploi salarié dans le secteur privé accélère légèrement à +1,3%, avec 259.400 créations nettes de postes - un plus haut depuis le premier trimestre 2018 -, après +1,2% au trimestre précédent.

L’indice des salaires augmente légèrement

Parmi les chiffres révélés, celui de l'intérim, en baisse. Après un rebond au premier trimestre (+1,3 %), l’emploi intérimaire ralentit nettement : +0,1 % (soit +1000 après +10.600). Pour rappel, au deuxième trimestre, le nombre de demandeurs d’emplois a reculé de 0,5% à 3,6 millions de personnes. UN chiffre inférieur à celui des précédents trimestres qui avaient connu des replis de 0,7% et 1,1%.Selon l’Insee (en mai dernier), le taux de chômage français est désormais de 8,7% en France, son plus bas niveau depuis 10 ans et de 8,4% pour la seule métropole.

L’Insee a également publié vendredi 9 août l’évolution des salaires de base. L’indice du salaire mensuel de base (SMB) dans le secteur privé en France a augmenté de 0,5 % au 2e trimestre 2019, contre 0,8 % au premier. Sur un an, il a augmenté de 1,7 %. L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) a progressé de 0,4 % sur trois mois et de 1,7 % sur un an.


A découvrir