Vous empruntez ? Négociez bien votre prêt et choisissez une assurance de prêt adaptée

Obtenir un prêt immobilier moins cher, tout le monde en rêve. Mais contrairement à l’idée reçue, tout ne se joue pas sur le taux, et le choix de l’assurance de prêt n’est pas à négliger.

Les frais de dossier de prêt

Lorsque l’on cherche une banque pour souscrire un prêt immobilier, on cherche généralement un établissement qui pourrait offrir le taux le plus avantageux. Mais ce réflexe n’est en réalité pas le bon. si un taux plus bas, vous permet de réaliser certaines économies, d’autres paramètres sont à prendre en compte.

En comparant les offres que différentes banques vous feront, il faut surtout regarder les frais de dossier, qui peuvent représenter des milliers d’euros. Pour les banques les frais de dossiers sont intéressants pour 2 raisons. D’une part, il s’agit d’une somme qu’elles encaisseront immédiatement, et qu’elles pourront donc réinvestir aussitôt. D’autre part, c’est une somme fixe, qui ne variera pas, même si la durée effective du taux se trouve par la suite modifiée (remboursement anticipé, transfert dans une autre banque).

Transfert de prêt, remboursement anticipé… : soyez préparé !

Ceci dit, le transfert éventuel du prêt et le remboursement anticipé sont également à négocier, si vous pensez recourir à l’un de ces deux scénarii pendant la durée de votre prêt. Si vous décidez de vous séparer du bien immobilier pour lequel vous avez souscrit le prêt (vous déménagez ou bien vous avez trouvé un acquéreur qui souhaite vous l’acheter à un prix fort attractif), et que vous décidez d’acheter un autre logement, vous devrez faire un transfert de prêt. Ou bien, si pendant la durée du prêt vous avez une rentrée de trésorerie (fin d’un contrat d’assurance vie, vente d’un autre bien immobilier que vous possédez, augmentation du salaire…), vous pourrez choisir de rembourser votre prêt avant le terme.

Dans les deux cas, des frais vous seront facturés. Connaître à l’avance leur montant dans les différentes banques que vous allez voir est donc une bonne idée. Certains assureurs, comme Cardif du groupe BNP PARIBAS, vous proposent toute une gamme de produits en ligne permettant d’optimiser ces calculs.

Pour modérer les primes d’assurance de prêt, optez pour une délégation

N’oubliez pas non plus d’opter pour une assurance de prêt adaptée. Souvent reléguée au deuxième plan, elle « pèse » souvent lourd dans le coût du prêt, et ce, de par sa nature. Car les primes d’assurance sont facturées tous les mois : même si les mensualités peuvent paraître peu élevées, du fait de la durée sur laquelle ces mensualités sont échelonnées (20 ans par exemple), la facture s’avère salée.

En optant pour une délégation d’assurance (en d’autres mots, en la souscrivant chez un autre assureur que celui vous ayant octroyé le prêt immobilier), vous pourrez réaliser de véritables économies..  En effet, les contrats dits contrats de groupe proposés par les banques sont rarement adaptés aux situations particulières (maladie, pratique d’un sport à risque…).  Ces contrats mutualisent les risques de tous les emprunteurs, les emprunteurs présentant peu de risques compensent les emprunteurs risqués.

A l’inverse, le contrat en délégation d’assurance de prêt est un contrat sur mesure. Le profil de l’emprunteur est examiné au cas par cas. Le calcul du coût de l’assurance prend en compte l’ensemble du profil de l’emprunteur (taille, poids, âge, état de santé, durée du financement, montant du prêt).


A découvrir