Les éoliennes offshore de la baie de St Brieuc: le grand bluff électrique

43 %
Le rendement du parc éolien de Saint-Brieuc risque fort de ne pas être
de 43% comme annoncé par les promoteurs.

Selon les chiffres officiels établis par  le promoteur du projet(1), le  futur parc offshore dans la baie de  Saint-Brieuc, composé de 62 éoliennes géantes de 215  m de haut,  totalisant une puissance installée de 496  Mégawatts,  produirait  1850 GWh d’électricité par an et il alimenterait 850.000 Bretons.      

La FED (Fédération Environnement Durable) s’étonne  que la production d’électricité de ce parc, soit basée sur une prévision annuelle de 43% de rendement. Si c’est bien le cas elle est heureuse d’apprendre qu’un vent identique à celui qui fait tourner les éoliennes offshore  de la mer du nord situées à 50km des côtes,   va  balayer toute l’année la baie de St-Brieuc.            

Certains  esprits  chagrins  pourraient chipoter et faire remarquer qu'il aurait été plus sage  de prendre comme référence un  rendement de l’ordre de 37%(2), qui, selon les estimations,  est celui des   3 parcs offshore belges. Mais  alors  ce ne seraient plus 850.000 mais seulement 750.000  Bretons qu’il aurait fallu annoncer. D'autres esprits mesquins pourraient même souligner que ce rendement est encore trop optimiste, le vent dominant en baie de St-Brieuc est un vent venu de terre qui a déjà traversé toute la Bretagne ...          

Mais  la FED   s'inquiète surtout du sort réservé aux Bretons alimentés par l’électricité éolienne  intermittente de ce  parc, car ils ne  vont disposer  individuellement que d’une quantité annuelle de 2176 kWh ( 1850 GWh divisé par 850.000) , contre  une quantité annuelle, estimée par la Banque Mondiale, de  7.300 kWh consommée par tous  les autres Français (3), qui eux   peuvent satisfaire  non seulement leur besoins d’éclairage et de chauffage,  mais aussi utiliser toutes les quantités d’électricité « indirecte » nécessaire à un citoyen , des villes et des villages éclairés,  des  services publics et des hôpitaux qui fonctionnent, et  se déplacer en utilisant des moyens de transport en commun,  comme le TGV  et  même des voitures électriques.

Devant ces restrictions  programmées, la FED ne voit  qu’une  solution à proposer aux 850.000 futurs « Bretons offshore » ,  c’est de faire des économies drastiques, de s’éclairer à la bougie et  surtout de ne pas se chauffer afin de garder une partie de leurs maigres ressources en kWh annuels pour les autres utilisations fondamentales nécessaires à la vie de tout citoyen. 

Si par contre on considère que les Bretons n’ont pas à subir ces  restrictions et qu’ils ont droit aux même prestations électriques que les autres Français,  il serait  honnête  d’avouer que ce ne sont pas  850.000 mais seulement 257.000 Bretons qui seront « alimentés »  par ce parc éolien, soit 3 fois moins qu'annoncé.      

La FED demande au Gouvernement  de refaire ses calculs,  car elle se refuse d’ imaginer  que des chiffres aussi importants aient  été  falsifiés,  pour gruger les hommes politiques, mentir aux citoyens  et  faire voter  des  lois en faveur du volet  offshore   de  la Transition Énergétique.

(1) Eolien offshore de baie de St Brieuc         
Ailes Marines S.A.S : Lettre  d’information n°1 du 1er avril 2015
C’est en effet le tout dernier modèle d’éolienne développé par Adwen  (co-entreprise dédiée à l’éolien en mer récemment créée par AREVA & GAMESA), d’une puissance de 8 MW , qui sera installé en Baie de Saint-Brieuc. Le nombre d’éoliennes du projet de Saint-Brieuc est ainsi réduit de 100 à 62, pour une puissance totale installée du parc de 496 MW, et une  production de 1.850 GWh, équivalente à la consommation annuelle de 850. 000 habitants…      .

http://www.eolienoffshoresaintbrieuc.com/media/2289220/newsletterailesmarines_avril.pdf

2) Eolien offshore Belge         
Au premier trimestre 2015 (période annuelle la plus ventée),  les parc belges offshore
C-Power, Northwind et Belwind composé de  171 turbines  auraient fourni officiellement 722.000 MWh  ce  correspond à un rendement moyen de 40% 
.                      
Les 3 parcs concernés sont situés en mer du Nord  respectivement à 30km,  37km , 50 km des côtes contrairement à celui de la baie de St Brieuc prévu à moins de 20km du littoral .   

http://www.aspiravi.be/Uploads/aspiravi/FILE_00E41ED1-5030-4138-AB75-149949E06B2A.PDF

http://www.mer-veille.com/breves-eolien-offshore/belgique-les-eoliennes-au-large-produisent-de-lelectricite-pour-800-000-menages-08045640
 

(3)  La Banque Mondiale ( statistiques pour tous les pays)
Consommation en kwh par habitant
France 7290kwh par habitant en 2011
http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/EG.USE.ELEC.KH.PC


A découvrir