Chasseurs et pêcheurs dénoncent le "massacre" des campagnes par les éoliennes

4,5 %
Les éoliennes ont couvert 4,5 % de la consommation électrique de 2015.

Dans un communiqué Chasse Pêche Nature Tradition (CPNT) s’insurge contre les implantations des éoliennes industrielles dans les campagnes. Les porte-paroles de l’association voient dans la prolifération de ces structures éoliennes un « cancer qui ronge et détruit notre belle France ».

Chasseurs et pêcheurs dénoncent le « massacre » des campagnes par les éoliennes

C’est un communiqué qui va à rebrousse-poil du discours habituel sur l’énergie éolien que Chasse Pêche Nature et Tradition (CPNT) publie. Alors que le gouvernement et un certain nombre de militants en faveur des énergies renouvelables vantent les mérites de ce secteur en plein essor, l’association parle du « massacre de nos campagnes ».

« Par un amendement en début d'année 2015, il avait fixé à 1.000 mètres la distance entre une éolienne et des habitations, contre 500 mètres actuellement, dans le but de protéger les riverains. Mais l'Assemblée nationale a préféré maintenir les 500 mètres, sans tenir compte des centaines de courriers d'alerte de riverains se référant notamment à la question des dangers des infrasons générés, dont les risques ont été analysés, sans contestation possible, par Officiel Prévention - Santé et sécurité au Travail » dénonce le texte.

Lire la suite sur RSE Magazine