Epargne : « faites-vous plaisir », demande le gouvernement

8,7 %
La Banque de France table sur une chute du PIB de 8,7% en 2020.

Le mot d'ordre du gouvernement depuis la fin du confinement et, surtout, depuis que l'on sait la quantité d'argent que les Français ont mis de côté durant la crise, ayant été obligés de ne pas dépenser, est toujours le même : il faut consommer. Alain Griset, ministre délégué en charge des PME, l'a une nouvelle fois demandé.

Françaises, Français : le gouvernement vous demande de vous faire plaisir

Invité dans l'émission Good Morning Business sur BFM Business, Alain Griset a à son tour appelé les Français à la consommation. Une nécessité puisque la consommation est le moteur de l'économie française ; et ce n'est pas comme si les Français n'avaient pas les moyens : on estime entre 80 et 100 milliards d'euros l'épargne cumulée par les ménages durant la crise sanitaire.

Mais le ministre va plus loin, estimant que dépenser est la responsabilité des Français : « comme au niveau sanitaire, chaque Français a une part de responsabilité ». Et si « l'État joue son rôle, chaque Français - qui le peut - peut contribuer d'une façon ou d'une autre », précise-t-il sur BFM Business le 16 septembre 2020.

Mais attention : s'il faut acheter, il ne faut pas acheter n'importe quoi. Pas question d'utiliser l'épargne pour acheter la dernière PlayStation 5, le dernier iPhone 12… Alain Griset veut que les Français se fassent plaisir en France.

Rassurez-vous, ça va un peu mieux, donc vous pouvez dépenser

Pour celles et ceux qui conservent cette épargne cumulée comme une « épargne de précaution » afin de faire face aux difficultés à venir, que ce soit sur le plan de l'emploi ou de la crise, Alain Griset se veut rassurant : « la situation est un peu meilleure que ce qui était prévu ». Les dernières estimations de la banque de France concernant la récession de l'Hexagone en 2020 sont en effet un peu meilleures que prévu… ce qui n'empêchera pas le pays de connaître la pire récession de son histoire moderne.

Mais voilà, Alain Griset, comme le reste du gouvernement, en appelle aux Français « ils pourraient se faire plaisir, ils pourraient améliorer leur habitat, ils pourraient participer à la relance », donne-t-il en exemple lors de son interview, et bien évidemment « en achetant français, en ayant une activité de loisirs quand c'est possible ».

Que les Français cessent donc de s'inquiéter de cette crise économique mondiale et majeure qui les attend, qu'ils fassent preuve d'insouciance et qu'ils consomment !


A découvrir