EPR : EDF chiffre le coût de nouveaux réacteurs

7,8 MILLIARDS
Un réacteur nucléaire EPR coûtera entre 7,5 et 7,8 milliards d'euros.

Combien coûtera un nouvel EPR ? Le réacteur nucléaire de troisième génération représente un véritable défi, que ce soit en termes de construction que… de coûts. EDF livre une facture.

Dans un document d'EDF révélé par Le Monde, l'électricien explique que la construction par paires de six réacteurs EPR, financés sur vingt ans, reviendrait à un total « d'au moins » 46 milliards d'euros. Un réacteur coûterait entre 7,5 et 7,8 milliards d'euros. C'est deux fois plus cher élevé que la facture initiale de l'EPR de Flamanville, qui s'élevait à 3,3 milliards d'euros. Mais les retards n'ont cessé de s'accumuler : le réacteur, qui devait entrer en service en 2012, ne démarrera finalement que fin 2022… si tout va bien. La facture a elle aussi complètement explosé : l'EPR coûtera 12,4 milliards d'euros, ce qui représente un coût multiplié par 4 par rapport à la facture d'origine.

Retards à répétition

Le gouvernement a eu l'occasion de pointer du doigt EDF et l'ensemble de la filière nucléaire pour les retards à répétition et l'explosion des frais. Un audit rendu fin octobre a fait le point sur les difficultés rencontrées par l'électricien (dont l'État est actionnaire à hauteur de 83,7%) pour la constructeur de l'EPR de Flamanville. Bruno Le Maire avait déploré un « manque de rigueur inacceptable ». EDF est sommé de mettre en place un plan d'action d'ici un mois afin de retrouver les « meilleurs niveaux d'exigence » indispensables pour la construction de ces réacteurs de dernière génération.

Le gouvernement aura-t-il le choix ?

Malgré des coûts qui ne cessent d'augmenter, l'État pourrait continuer à accorder sa confiance à EDF pour la mise en service de nouveaux EPR. Le ministère de la Transition écologique pourrait en effet décider de confier au groupe la construction de nouveaux réacteurs, le nucléaire étant une énergie relativement propre et bon marché. Mais le gouvernement a indiqué qu'il s'agissait « d'un scénario parmi d'autres ».


A découvrir