Essence : hausse inattendue de la taxe sur le SP95-E10

60 MILLIONS
La hausse de la taxe sur le SP95-E10 permettrait d'encaisser 60
millions d'euros de recettes fiscales supplémentaires.

Malgré les promesses du gouvernement faites aux « gilets jaunes », le projet de loi de finances pour 2021 contient une hausse des taxes sur le SP95-E10, l'essence sans plomb la plus vendue en France.

Les automobilistes et leur portefeuille auraient pu passer une année à peu près tranquille : selon Patrick Pouyanné, le président de Total, le prix des carburants à la pompe aurait dû rester modéré pendant l'année qui vient. Il expliquait sur RTL que les stocks pétroliers étaient élevés, en raison de la baisse de la demande pendant le confinement qui a vu les cours du brut s'effondrer. Hélas, c'était sans compter l'ingéniosité du gouvernement qui, dans le projet de loi de finances 2021, a trouvé le moyen de ponctionner le SP95-E10, l'essence sans plomb la plus vendue de France (elle représente environ la moitié des ventes) ! L'exécutif cherche ainsi à aligner la TICPE (taxe intérieure de consommation des produits énergétiques) du SP95-E10 sur les SP95 et SP98 sur deux ans. Cela reviendrait à augmenter la taxe de 0,5 centime en 2021, puis de 0,5 centime supplémentaire en 2022. 

Une petite hausse qui rapporte

Sur le papier, cette hausse paraît modeste : 1 centime d'euro sur deux ans, ce qui représente néanmoins 30 centimes par plein l'année prochaine, et 30 centimes de plus l'année suivante. Pour les finances publiques, c'est beaucoup plus intéressant puisque cette hausse de la taxe permettrait d'encaisser 30 millions d'euros de recettes fiscales supplémentaires dès 2021, puis 60 millions en 2022. En cette période de disette liée à la gestion de la crise sanitaire, c'est toujours bon à prendre. Mais il faudra encore que les députés et les sénateurs votent le dispositif.

Promesse dévoyée

Pour les producteurs d'éthanol, c'est un coup de poignard dans le dos : « Cette hausse est contraire aux engagements du gouvernement de ne plus augmenter les taxes sur les carburants jusqu’en 2022 après le mouvement des gilets jaunes et de ne pas augmenter les impôts, avec la crise du Covid-19 », expliquent les professionnels qui rappellent les annonces de l'exécutif après la crise des « gilets jaunes ». Le SP95-E10 contient jusqu'à 10% d'éthanol produit majoritairement en France, contre 7,5% pour le SP95 et le SP98.


A découvrir