SNCF : la grève se poursuit lundi 9 avril

4
C'est le quatrième jour de grève des cheminots.

Difficile début de semaine pour les usagers de la SNCF. Avec la grève, le trafic est encore très perturbé lundi 9 avril.

Le quatrième jour de grève à la SNCF

Il fallait s’y attendre. Le mouvement de grève entamé à la SNCF est toujours suivi fortement par les cheminots. Conséquence de cela, le trafic ferroviaire est toujours très perturbé. Lundi 9 avril, soit le quatrième jour de grève lancée contre la réforme du rail, on compte un TGV en circulation sur cinq, un train Intercités sur six, un Transilien sur trois et un TER sur trois.

Dans le détail, on compte un TGV Est sur trois en circulation, un TGV Atlantique sur cinq, un TGV Nord sur quatre et un TGV Sud-Est sur quatre. Pour ce qui est des Transiliens, on compte un RER A sur deux en circulation, un RER B sur deux, un RER C sur cinq, un RER D sur quatre et un RER E sur trois. A noter que les rames internationales sont très peu touchées par la grève avec un trafic normal pour le Thalys, et trois Eurostar sur quatre.

Le projet de loi de réforme du rail devant l'Assemblée nationale

Cela représente une aggravation de la situation par rapport à la précédente journée de grève, dimanche dernier, puisque l’on note une dégradation du trafic Intercités entre ces deux jours. Ce qui s’explique notamment par une augmentation du taux de déclaration de grévistes, qui est passé de 35 % à 43 % entre dimanche et lundi.

Pour rappel, les cheminots, à la demande de plusieurs syndicats, ont entamé mardi dernier une grève qui devrait durer jusqu’à la fin du mois de juin prochain. Une grève par épisodes de deux jours sur cinq, afin de s’opposer à la réforme ferroviaire engagée par le gouvernement, et qui vise notamment à mettre fin au statut privilégié des cheminots. Le projet de loi de réforme est d’ailleurs examiné depuis lundi à l’Assemblée nationale.


A découvrir

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.