Avec la crise économique, les Français privilégient les achats «vraiment utiles»

41 %
41% des Français considèrent les soins médicaux comme des dépenses «
vraiment utiles ».

Alors que l’épidémie de Covid-19 a rappelé à chacun qu’une économie qu’on croyait stable ne l’est pas vraiment, de nombreux Français entendent désormais se concentrer sur le « consommer utile », nous apprend un sondage réalisé par Cofidis avec l’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation).

Pour les trois quarts des Français, les achats « vraiment utiles » sont les produits alimentaires

Les Français, souhaitent-ils « consommer mieux » ? Pour près de la moitié d’entre eux (42%), la réponse est « oui », révèle un sondage réalisé par Cofidis avec l’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation). Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Pour 28% d’entre eux, « consommer mieux », c’est se recentrer sur l’achat de produits « vraiment utiles », « les produits alimentaires » pour 74% d’entre eux, « la santé » pour 41% d’entre eux, « l’eau / l’électricité » pour 40% d’entre eux et « l’aménagement du logement » pour 19% d’entre eux.

A contrario, pour 11% des personnes interrogées, les achats « vraiment utiles » sont des vêtements ; pour 8% d’entre eux, ce sont des cadeaux faits aux proches ; pour 6% d’entre eux, ce sont des soins personnels ; et pour 4% d’entre eux, ce sont des produits culturels.

« Consommer mieux », ce n’est pas uniquement dépenser moins

Concernant l’alimentation, 56% des Français qui s’imposent des restrictions évitent d’abord les grandes marques (80% d’entre eux) et privilégient la consommation d’aliments peu chers (79%). Concernant l’aménagement du logement, 9 Français sur 10 déclarent s’imposer au moins un type de restrictions pour des raisons financières. Ils limitent en priorité la décoration (73%), rognent sur la qualité des biens d’équipement et du mobilier (56%) et envisagent de renoncer à des travaux de rénovation (48%).

Mais « consommer mieux » ne veut pas dire limiter ses achats ou acheter moins cher pour tout le monde. Pour 23% des Français, « consommer mieux » signifie l’achat de produits locaux, et pour 21% cela signifie des produits bons pour la santé.


A découvrir