Facebook : 10.000 ingénieurs européens pour construire le « metavers »

63.000
Facebook emploie actuellement 63.000 salariés.

Facebook a de l'ambition pour son futur « metavers », un nouveau concept dans lequel plusieurs mastodontes du numérique se sont engouffrés. Le réseau social a annoncé l'embauche de 10.000 ingénieurs européens pour ce projet de grande ampleur.

Connaissez-vous le « metavers » ? Contraction de « méta-univers » (« metaverse » en anglais), ce concept cache un monde virtuel dans lequel les utilisateurs peuvent se retrouver sans les contraintes physiques, pour faire des réunions, se divertir ou encore consommer. Cela ressemble beaucoup à l'Internet que l'on connaît, mais le « metavers » se repose beaucoup sur les technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Facebook est d'ailleurs un des leaders dans ce domaine avec Oculus, qui conçoit des casques de réalité virtuelle. 

L'Europe, continent de prédilection

Pour créer ce « metavers », Facebook a besoin d'ingénieurs et l'entreprise veut embaucher en Europe. Nick Clegg et Javier Olivan, deux hauts responsables du groupe, ont annoncé la création de 10.000 postes en Europe, sans toutefois préciser le ou les pays dans lesquels ces ingénieurs travailleront. Cet investissement est présenté comme un « vote de confiance » dans l'industrie technologique européenne et dans le « potentiel des talents technologiques européens ». Si l'Europe est le continent de prédilection pour ce projet, c'est parce que l'Europe a un « rôle important à jouer dans l’élaboration des nouvelles règles d’Internet », soulignent-ils.

La carte européenne

« Les décideurs européens ouvrent la voie en aidant à intégrer les valeurs européennes telles que la liberté d’expression, la vie privée, la transparence et les droits des individus dans le fonctionnement quotidien d’internet », écrivent les deux responsables. Le « metavers » de Facebook ne sera pas un univers virtuel fermé, bien au contraire l'entreprise veut qu'il soit ouvert et interopérable, comme l'est Internet aujourd'hui. Pour donner vie à « metavers », la collaboration et la coopération seront « nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques ».


A découvrir